Types de graphiques disponibles

Microsoft Excel prend en charge de nombreux types de graphiques pour vous permettre d’afficher des données de manière à ce qu’elles soient facilement lisibles. Lorsque vous créez un graphique ou que vous modifiez le type d’un graphique existant dans Microsoft Excel ou d’autres programmes Microsoft Office, tels que Microsoft Word, Microsoft PowerPoint ou Microsoft Outlook, vous pouvez sélectionner l’un des types de graphiques suivants.

Important    Cet article décrit les types de graphiques que vous pouvez utiliser. Pour plus d’informations sur la façon de créer un graphique, voir Démarrage rapide : créer des graphiques de vos données ou Créer un graphique de bout en bout.

Contenu de cette rubrique


Histogrammes

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un histogramme. Les histogrammes permettent d’illustrer les variations des données sur une période donnée ou de comparer des éléments.

Dans les histogrammes, les catégories sont en général indiquées sur l’axe horizontal et les valeurs sur l’axe vertical.

Histogramme 3-D groupé

Les sous-types d’histogrammes sont les suivants :

  • Histogramme et histogramme groupé en 3D    Les histogrammes groupés comparent les valeurs de différentes catégories et affichent les valeurs dans des rectangles verticaux 2D. Les histogrammes groupés en 3D affichent les données en utilisant uniquement une perspective 3D. Un troisième axe (de profondeur) n’est pas utilisé.

Histogramme groupé et histogramme groupé en 3D

Utilisez un histogramme groupé lorsque vous disposez de catégories qui représentent :

  • des plages de valeurs (par exemple, des totaux d’éléments) ;
  • des dispositions d’échelle spécifiques (par exemple, une échelle de Likert comportant des entrées, telles que Approuve totalement, Approuve, Sans opinion, Désapprouve, Désapprouve totalement) ;
  • des noms qui ne sont pas dans un ordre spécifique (par exemple, des noms d’articles, des noms géographiques ou des noms de personnes).

Remarque    Pour présenter des données au format 3D utilisant trois axes (horizontal, vertical et profondeur) modifiables, utilisez plutôt un sous-type histogramme 3D.

  • Histogramme empilé et histogramme 3D empilé    Les graphiques en histogrammes empilés montrent les relations entre des éléments individuels et un tout, en comparant la contribution de chaque élément à un total, catégorie par catégorie. Un graphique en histogrammes empilés affiche les valeurs dans des rectangles verticaux en 2D. Un graphique en histogrammes 3D empilés affiche les données dans une perspective 3D uniquement. Un troisième axe (de profondeur) n’est pas utilisé.

Graphique en histogrammes empilés et graphique en histogrammes empilés en 3D

Conseil    Vous pouvez utiliser un graphique en histogrammes empilés lorsque vous avez plusieurs séries de données (série de données : points de données liés, tracés dans un graphique. Chacune des séries de données d’un graphique possède une couleur ou un motif unique et est représentée dans une légende de graphique. Vous pouvez tracer une ou plusieurs séries de données dans un graphique. Les graphiques en secteurs n’ont qu’une seule série de données.) et que vous souhaitez mettre en évidence le total.

  • Histogramme empilé 100 % et histogramme empilé 100 % en 3D    Les graphiques en histogrammes empilés 100 % et en histogrammes empilés 100 % en 3D comparent la proportion dans laquelle chaque valeur contribue à un total dans chaque catégorie. Un graphique en histogrammes empilés 100 % affiche les valeurs sous forme de rectangles verticaux empilés 100 % en 2D. Un graphique en histogrammes empilés 100 % 3D affiche les données dans une perspective 3D uniquement. Un troisième axe (de profondeur) n’est pas utilisé.

Graphique en histogrammes empilés 100 % et graphique en histogrammes 100 % en 3D

Vous pouvez utiliser un graphique en histogrammes empilés 100 % lorsque vous disposez d’au moins deux séries de données dont vous voulez faire ressortir les contributions au total, notamment si le total est le même dans chaque catégorie.

Graphique en histogrammes 3D

Vous pouvez utiliser un graphique en histogrammes 3D pour comparer des données de différentes catégories et de différentes séries, car ce type de graphique présente des catégories à la fois le long de l’axe horizontal et de l’axe de profondeur, tandis que l’axe vertical affiche les valeurs.

  • Cylindre, cône et pyramide    Les graphiques en cylindres, cônes et pyramides existent également dans les mêmes types groupés, empilés, empilés 100 % et 3D que les graphiques en histogrammes rectangulaires. Ils affichent et comparent les données de la même manière. La seule différence réside dans le fait que ces types de graphiques utilisent des cylindres, des cônes et des pyramides au lieu de rectangles.

Graphique en cylindres, cônes et pyramides

Haut de la page Haut de la page

Graphiques en courbes

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un graphique en courbes. Les graphiques en courbes peuvent afficher des données continues sur une période donnée, ils sont définis par rapport à une échelle courante, et conviennent parfaitement pour représenter les tendances dans les données à des intervalles réguliers. Dans un graphique en courbes, les données de catégories sont réparties régulièrement sur l’axe horizontal et les données de valeurs sur l’axe vertical.

Graphique en courbe avec des marques de données

Utilisez un graphique en courbes si les étiquettes des catégories comportent du texte et qu’elles représentent des valeurs régulièrement espacées, telles que les mois, les trimestres ou les années fiscales. Ce type de graphique doit surtout être utilisé dans le cas de plusieurs séries. Pour une seule série, il est préférable d’utiliser un graphique à nuages de points. Utilisez également un graphique en courbes s’il n’y a que quelques étiquettes numériques sur l’axe des catégories, surtout s’il s’agit d’années. Au-delà de dix étiquettes numériques, utilisez plutôt un graphique en nuages de points.

Les sous-types de graphiques en courbes sont les suivants :

  • Courbes et courbes avec marques de données    Qu’ils soient affichés avec ou sans marques pour indiquer des valeurs de données individuelles, les graphiques en courbes permettent de représenter la tendance dans le temps ou pour des catégories dans un certain ordre, en particulier lorsqu’il y a de nombreux points de données et que l’ordre dans lequel ils sont présentés est important. S’il y a de nombreuses catégories ou que les valeurs sont approximatives, utilisez un graphique en courbes sans marques.

Graphiques en courbes avec et sans marques

  • Courbes empilées et courbes empilées avec marques de données    Qu’ils soient affichés avec ou sans marques pour indiquer des valeurs de données individuelles, les graphiques en courbes empilées permettent de représenter la tendance de la contribution de chaque valeur sur une période donnée ou pour des catégories dans un certain ordre.

Graphiques en courbes empilées avec et sans marques

Remarque    Les graphiques empilés ajoutent les données, qui ne correspondent peut-être pas au résultat souhaité. Par ailleurs, parce qu’il n’est pas facile de voir que les lignes sont empilées, envisagez d’utiliser un autre type de graphique en courbes ou en aires empilées.

  • Courbes empilées 100 % et courbes empilées 100 % avec des marques de données    Qu’ils soient affichés avec ou sans marques pour indiquer des valeurs de données individuelles, les graphiques en courbes empilées 100 % permettent de représenter la tendance de la contribution en pourcentage de chaque valeur sur une période donnée ou pour des catégories dans un certain ordre. Si les catégories sont nombreuses ou si les valeurs sont approximatives, il est préférable d’utiliser un graphique en courbes empilées 100 % sans marques.

Graphiques en courbes empilées 100 % avec et sans marques

Conseil    Pour une meilleure présentation de ce type de données, envisagez plutôt l’utilisation d’aires empilées 100 %.

  • Courbes 3D    Les graphiques en courbes 3D présentent chaque ligne ou colonne de données sous forme de ruban 3D. Un graphique en courbes 3D comporte un axe horizontal, un axe vertical et un axe de profondeur que vous pouvez modifier.

Graphiques en courbes 3D

Haut de la page Haut de la page

Graphiques en secteurs

Les données qui ne sont agencées qu’en une seule colonne ou une seule ligne sur une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées sur un graphique en secteurs. Les graphiques en secteurs représentent la taille des éléments d’une série de données (série de données : points de données liés, tracés dans un graphique. Chacune des séries de données d’un graphique possède une couleur ou un motif unique et est représentée dans une légende de graphique. Vous pouvez tracer une ou plusieurs séries de données dans un graphique. Les graphiques en secteurs n’ont qu’une seule série de données.) par rapport à leur somme. Les points de données (points de données : valeurs individuelles tracées dans un graphique et représentées par des barres, des colonnes, des lignes, des secteurs, des anneaux, des points et diverses autres formes appelées marques de données. Les marques de données de couleur identique constituent une série de données.) dans un graphique en secteurs sont représentés sous forme de pourcentage du graphique entier.

Graphique en secteurs en 3D

Il est conseillé d’utiliser un graphique en secteurs quand :

  • une seule série de données doit être représentée ;
  • aucune des valeurs à représenter n’est négative ;
  • presqu’aucune des valeurs à représenter n’est nulle ;
  • le nombre de catégories ne dépasse pas sept ;
  • les catégories représentent des parties du graphique entier.

Les sous-types de graphiques en secteurs sont les suivants :

  • Secteurs et secteurs en 3D    Les graphiques en secteurs affichent la contribution de chaque valeur par rapport à un total au format 2D ou 3D. Vous pouvez extraire manuellement des secteurs d’un graphique en secteurs afin de les mettre en valeur.

Exemple de graphique en secteurs 2D et 3D

  • Secteurs de secteur et barre de secteurs    Les graphiques de type secteurs de secteur ou barres de secteur affichent des graphiques en secteurs avec des valeurs définies par l’utilisateur qui sont extraites du graphique en secteur principal et combinées en un graphique en secteurs secondaire ou en un graphique à barres empilées. Ces types de graphiques sont utiles lorsque vous souhaitez améliorer la lisibilité de petits secteurs du graphique en secteurs principal.

Exemple de graphique « secteurs de secteur » et « barres de secteur »

  • Secteurs éclatés et secteurs éclatés en 3D    Les graphiques en secteurs éclatés affichent la contribution de chaque valeur par rapport à un total tout en mettant en exergue des valeurs spécifiques. Les graphiques en secteurs éclatés peuvent être affichés au format 3D. Vous pouvez modifier le paramètre d’éclatement pour tous les secteurs et pour des secteurs spécifiques, mais il est impossible de déplacer manuellement les secteurs d’un graphique en secteurs éclatés.

Exemple de graphique en secteurs éclatés 2D et 3D

Conseil    Si vous souhaitez extraire manuellement les secteurs, envisagez l’utilisation d’un graphique en secteurs ou en secteurs 3D.

Haut de la page Haut de la page

Graphiques en barres

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un graphique en barres. Ce type de graphique permet de représenter les comparaisons entre différents éléments.

Graphique en barres en 3D

Il est conseillé d’utiliser un graphique en barres lorsque :

  • les étiquettes des axes sont longues ;
  • les valeurs affichées sont des durées.

Les sous-types de graphiques en barres sont les suivants :

  • Barres groupées et barres groupées en 3D    Les graphiques en barres groupées comparent les valeurs de différentes catégories. Dans un graphique en barres groupées, les catégories sont généralement rangées le long de l’axe vertical, et les valeurs le long de l’axe horizontal. Un graphique en barres groupées en 3D affiche les rectangles horizontaux au format 3D ; il n’affiche pas les données sur trois axes.

Graphiques en barres groupées et en barres groupées en 3D

  • Barres empilées et barres empilées en 3D    Les graphiques en barres empilées montrent les relations entre des éléments individuels et un tout. Un graphique en barres empilées en 3D affiche les rectangles horizontaux en 3D ; il n’affiche pas les données sur trois axes.

Graphiques en barres empilées et en barres empilées en 3D

  • Barres empilées 100 % et barres empilées 100 % en 3D    Ce type de graphique compare la proportion dans laquelle chaque valeur contribue à un total entre différentes catégories. Un graphique en barres empilées 100% en 3D affiche les rectangles horizontaux en 3D ; il n’affiche pas les données sur trois axes.

Graphiques en barres empilées 100 % et en barres empilées 100 % en 3D

  • Cylindre horizontal, cône et pyramide    Ces graphiques existent également dans les mêmes types groupés, empilés et empilés 100 % que les graphiques en barres rectangulaires. Ils affichent et comparent les données de la même manière. La seule différence réside dans le fait que ces types de graphiques affichent des formes cylindriques, coniques et pyramidales au lieu de rectangles horizontaux.

Graphiques à cylindres, cônes et pyramides

Haut de la page Haut de la page

Graphiques en aires

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un graphique en aires. Ces graphiques mettent en valeur l’amplitude des variations sur une période donnée, et permettent d’attirer l’attention sur la valeur totale pour une tendance. Par exemple, les données qui représentent les bénéfices sur une certaine période peuvent être représentées dans un graphique en aires pour mettre en évidence le total des bénéfices.

Ce type de graphique, qui affiche la somme des valeurs représentées, montre également la relation qui existe entre un total et ses différentes parties.

Graphique en aires

Les sous-types de graphiques en aires sont les suivants :

  • Aires 2D et 3D    Qu’ils soient représentés en 2D ou en 3D, les graphiques en aires affichent la tendance de valeurs dans le temps ou d’autres données de catégories. Les graphiques en aires 3D utilisent trois axes (horizontal, vertical et profondeur) que vous pouvez modifier. En règle générale, envisagez d’utiliser un graphique en courbes au lieu d’un graphique en aires non empilées, car les données d’une série peuvent être masquées par les données d’une autre série.

Types de graphiques en aires et en aires 3D

  • Aires empilées et aires empilées en 3D    Les graphiques en aires empilées affichent la tendance de la contribution de chaque valeur dans le temps ou d’autres données de catégorie. Un graphique en aires empilées en 3D est affiché de la même manière mais utilise une perspective en 3D. Une perspective 3D ne constitue pas un véritable graphique en 3D — un troisième axe de valeur (celui de la profondeur) n’est pas représenté.

Types de graphiques en aires empilées et en aires empilées en 3D

  • Aires empilées à 100 % et aires empilées à 100 % en 3D    Les graphiques en aires empilées à 100 % affichent la tendance de la proportion à laquelle contribue chaque valeur dans le temps ou d’autres données de catégorie. Un graphique en aires empilées à 100 % en 3D est affiché de la même manière mais utilise une perspective en 3D. Une perspective 3D ne constitue pas un véritable graphique en 3D — un troisième axe de valeur (celui de la profondeur) n’étant pas représenté.

Types de graphiques en aires empilées à 100 % et en aires empilées à 100 % en 3D

Haut de la page Haut de la page

Graphiques en nuages de points (XY)

Les données qui sont agencées dans des colonnes et des lignes sur une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un graphique en nuages de points (XY). Les graphiques en nuages de points représentent les relations entre les valeurs numériques de plusieurs séries de données ou deux groupes de nombres sous forme d’une seule série de coordonnées xy.

Un graphique en nuages de points comporte deux axes de valeurs, l’un affichant des données numériques sur l’axe horizontal (axe x) et l’autre sur l’axe vertical (axe y). Il associe ces valeurs dans des points de données et les affiche à des intervalles irréguliers ou groupes. Les graphiques en nuages de points sont généralement utilisés pour afficher et comparer des valeurs numériques, telles que des données scientifiques, statistiques et d’ingénierie.

Il est conseillé d’utiliser un graphique en nuages de points lorsque :

  • vous souhaitez changer l’échelle de l’axe horizontal ;
  • vous souhaitez que l’axe horizontal soit une échelle logarithmique ;
  • les valeurs de l’axe horizontal ne sont pas régulièrement espacées ;
  • l’axe horizontal comporte de nombreux points ;
  • vous souhaitez afficher les données de la feuille de données qui comprennent des paires ou des valeurs regroupées et ajuster les échelles indépendantes d’un graphique en nuage de points pour fournir plus d’informations sur les valeurs regroupées ;
  • vous souhaitez afficher les similitudes entre les grands ensembles de données au lieu des différences entre les points de données ;
  • vous souhaitez comparer plusieurs points de données quelle que soit la période ; plus vous incluez de données dans un graphique en nuages de points, plus les comparaisons sont satisfaisantes.

Pour agencer les données sur une feuille de données afin de les représenter dans un graphique en nuages de points, placez les valeurs x dans une ligne ou une colonne, puis entrez les valeurs correspondantes dans les lignes ou colonnes adjacentes.

Graphique en nuages de points (XY)

Les sous-types de graphiques en nuages de points sont les suivants :

Graphique en nuages de points avec marqueurs uniquement

  • Nuage de points avec courbes lissées et nuage de points avec courbes lissés et marques de données    Ce type de graphique affiche une courbe lissée qui connecte les points de données. Les courbes lissées peuvent être affichées avec ou sans marqueurs. Utilisez une courbe lissée sans marqueurs s’il y a de nombreux points de données.

Graphiques en nuages de points avec courbes lissées avec et sans marqueurs

  • Nuage de points avec des lignes droites et nuage de points avec des lignes droites et des marques de données    Ce type de graphique affiche des courbes de connexion droites entre les points de données. Les courbes droites peuvent être affichées avec ou sans marqueurs.

Graphiques en nuages de points avec courbes droites avec et sans marqueurs

Haut de la page Haut de la page

Graphiques boursiers

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes dans un ordre précis sur une feuille de données (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un graphique boursier. Comme son nom l’indique, ce type de graphique est souvent utilisé pour représenter la fluctuation des cotations. Cependant, il peut aussi être utilisé pour les données scientifiques. Par exemple, vous pouvez utiliser un graphique boursier pour représenter la fluctuation de températures quotidiennes ou annuelles. Vous devez agencer vos données dans l’ordre correct pour créer un graphique boursier.

La façon dont les données sont agencées dans la feuille de calcul est très importante. Par exemple, pour créer un graphique boursier simple comportant Max-Min-Clôture, vous devez agencer vos données dans des colonnes intitulées Max., Min. et Clôture, dans cet ordre.

Graphique boursier

Les sous-types de graphiques boursiers sont les suivants :

  • Max-Min-Clôture    Le graphique boursier Max-Min-Clôture est souvent utilisé pour illustrer les cours des valeurs. Il utilise trois séries de valeurs dans l’ordre suivant : Maximum, Minimum et Clôture.

Type de graphique boursier Max-Min-Clôture

  • Ouverture-Max-Min-Clôture    Ce type de graphique boursier nécessite quatre séries de valeurs dans l’ordre correct (Ouverture, Maximum, Minimum, Clôture).

Type de graphique boursier Ouverture-Max-Min-Clôture

  • Volume-Max-Min-Clôture    Ce type de graphique boursier nécessite quatre séries de valeurs dans l’ordre correct (Volume, Maximum, Minimum, Clôture). Il mesure le volume à l’aide de deux axes des ordonnées : un pour les colonnes qui mesurent le volume et l’autre pour les cours des valeurs.

Type de graphique boursier Volume-Max-Min-Clôture

  • Volume-Ouverture-Max-Min-Clôture    Ce type de graphique boursier nécessite cinq séries de valeurs dans l’ordre correct (Volume, Ouverture, Maximum, Minimum, Clôture).

Type de graphique boursier Volume-Ouverture-Max-Min-Clôture

Haut de la page Haut de la page

Graphiques en surface

Les données qui sont agencées dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un graphique en surface. Ce type de graphique permet de rechercher les meilleures combinaisons entre deux ensembles de données. Comme sur une carte topographique, les couleurs et les formes indiquent les zones qui sont dans la même plage de valeurs.

Vous pouvez utiliser un graphique en surface lorsque les catégories et les séries de données sont des valeurs numériques.

Graphique en surface

Les sous-types de graphiques en surface sont les suivants :

  • Surface 3D    Les graphiques en surface 3D présentent l’évolution des valeurs sur deux dimensions dans une courbe continue. Les bandes de couleurs d’un graphique en surface ne représentent pas la série de données : elles représentent la différence entre les valeurs. Ce graphique présente une vue 3D des données, que vous pouvez imaginer comme une feuille élastique étendue sur un histogramme 3D. Il est généralement utilisé pour montrer les relations entre de grands volumes de données, qu’il serait difficile de voir autrement.

Type de graphique en surface 3D

  • Surface 3D avec structure apparente    Lorsqu’il est affiché sans couleurs sur la surface, un graphique en surface 3D est appelé graphique en surface 3D avec structure apparente. Ce graphique affiche uniquement les lignes.

Remarque    Un graphique en surface 3D avec structure apparente n’est pas facile à lire, mais ce type de graphique est utile pour tracer rapidement des jeux de données de grande taille.

Type de graphique en surface 3D avec structure apparente

  • Contour    Les graphiques avec contour sont des graphiques en surface vus du dessus, comme des cartes topographiques en 2D. Dans un graphique avec contour, les bandes de couleurs représentent des plages de valeurs spécifiques. Les lignes d’un graphique avec contour relient des points interpolés de valeur égale.

Type de graphique avec contour

  • Contour avec structure apparente    Les graphiques de type contour avec structure apparente sont également des graphiques en surface vus du dessus. Dépourvu de bandes de couleur sur la surface, un graphique avec structure apparente n’affiche que les lignes.

Remarque    Les graphiques de type contour avec structure apparente ne sont pas faciles à lire. Vous souhaiterez peut-être utiliser plutôt un graphique en surface 3D.

Type de graphique de contour avec structure apparente

Haut de la page Haut de la page

Graphiques en anneaux

Les données qui sont agencées uniquement dans des colonnes ou des lignes sur une feuille de travail (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un graphique en anneaux. De même qu’un graphique en secteurs, un graphique en anneaux représente la relation des différentes parties au total, mais il peut contenir plusieurs séries de données (série de données : points de données liés, tracés dans un graphique. Chacune des séries de données d’un graphique possède une couleur ou un motif unique et est représentée dans une légende de graphique. Vous pouvez tracer une ou plusieurs séries de données dans un graphique. Les graphiques en secteurs n’ont qu’une seule série de données.).

Graphique en anneaux

Remarque    Les graphiques en anneaux ne sont pas très lisibles. Il peut être préférable d’utiliser plutôt un histogramme empilé ou un graphique en barres empilées.

Les sous-types de graphiques en anneaux sont les suivants :

  • Anneau    Les graphiques en anneau affichent les données en anneau, où chaque anneau représente une série de données. Si les pourcentages sont affichés dans des étiquettes de données, chaque anneau totalise 100 %.

Type de graphique en anneau

  • Anneau éclaté    De même que les graphiques en secteurs éclatés, les graphiques en anneaux éclatés représentent la contribution de chaque valeur à un total tout en les mettant en évidence, mais ils peuvent contenir plusieurs séries de données.

Type de graphique en anneau éclaté

Haut de la page Haut de la page

Graphiques en bulles

Les données qui sont agencées dans des colonnes sur une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.), de façon à ce que les valeurs x soient indiquées dans la première colonne et les valeurs y correspondantes et les valeurs de la taille des bulles dans des colonnes adjacentes, peuvent être représentées dans un graphique en bulles.

L’exemple suivant montre comment les données doivent être agencées.

Graphique en bulles

Les sous-types de graphiques en bulles sont les suivants :

  • Bulles ou bulles avec effet 3D    Ces deux types de graphiques en bulles comparent des ensembles de trois valeurs au lieu de deux. La troisième valeur détermine la taille du marqueur de bulle. Vous pouvez choisir d’afficher les bulles au format 2D ou avec un effet 3D.

Graphique en bulles et en bulles avec effet 3D

Haut de la page Haut de la page

Graphique en radar

Les données organisées en colonnes ou en lignes dans une feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) peuvent être représentées dans un graphique en radar. Les graphiques en radar comparent les valeurs agrégées de plusieurs séries de données (série de données : points de données liés, tracés dans un graphique. Chacune des séries de données d’un graphique possède une couleur ou un motif unique et est représentée dans une légende de graphique. Vous pouvez tracer une ou plusieurs séries de données dans un graphique. Les graphiques en secteurs n’ont qu’une seule série de données.).

Graphique en radar plein

Les sous-types de graphiques en radar sont les suivants :

  • Radar et radar avec marquage des données    Avec ou sans marquage de chaque point de données, les graphiques en radar représentent les variations des valeurs par rapport à un point central.

Radar et radar avec types de graphique à marqueurs

  • Radar plein    Dans un graphique en radar plein, la zone couverte par une série de données est colorée.

Type de graphique en radar plein

Haut de la page Haut de la page

 
 
S'applique à :
Excel 2010, Outlook 2010, PowerPoint 2010, Word 2010