TRI.PAIEMENTS

Calcule le taux de rentabilité interne d'un ensemble de paiements. Pour calculer le taux de rentabilité interne d'un ensemble de paiements périodiques, utilisez la fonction TRI.

Si cette fonction n'est pas disponible et renvoie la valeur d'erreur #NOM?, installez et chargez la macro complémentaire Utilitaire d'analyse.

AfficherProcédure

  1. Dans le menu Outils, cliquez sur Macros complémentaires.
  2. Dans la liste Macros complémentaires disponibles, activez la case à cocher Utilitaire d'analyse, puis cliquez sur OK.
  3. Si nécessaire, suivez les instructions fournies par le programme d'installation.

Syntaxe

TRI.PAIEMENTS(valeurs;dates;estimation)

valeurs     représente une série de flux nets de trésorerie correspondant à l'échéancier de paiement déterminé par l'argument date. Le premier paiement, facultatif, représente le coût ou le versement éventuellement effectué en début de période d'investissement. Si la première valeur est un coût ou un paiement, elle doit être négative. Tous les paiements qui suivent sont actualisés sur la base d'une année de 365 jours. La série de valeurs doit contenir au moins une valeur positive et une valeur négative.

dates     représente l'échéancier de paiement correspondant aux flux nets de trésorerie. La première date de paiement indique le point de départ de l'échéancier. Toutes les autres dates doivent lui être postérieures, mais leur ordre d'intervention est indifférent. Les dates doivent être entrées en utilisant la fonction DATE, ou sous la forme de résultats d'autres formules ou fonctions. Par exemple, utilisez DATE(2008; 5; 23) pour le 23e jour du mois de mai 2008. Des problèmes peuvent survenir si les dates sont entrées sous forme de texte.

estimation     représente un nombre que vous supposez proche du résultat attendu de la fonction TRI.PAIEMENTS.

Notes

  • Microsoft Excel enregistre les dates sous la forme de numéros de série afin qu'elles puissent être utilisées dans des calculs. Par défaut, le 1er janvier 1900 correspond au numéro de série 1, et le 1er janvier 2008 correspond au numéro de série 39448 parce que 39 448 jours se sont écoulés depuis le 1er janvier 1900. Microsoft Excel pour Macintosh utilise un système de date par défaut différent.
  • Les nombres de l'argument dates sont tronqués de façon à être convertis en nombres entiers.
  • La fonction TRI.PAIEMENTS attend au moins un flux net de trésorerie positif et un flux net de trésorerie négatif. Sinon, la fonction TRI.PAIEMENTS renvoie la valeur d'erreur #NOMBRE!.
  • Si l'un des nombres de l'argument dates n'est pas une date valide, la fonction TRI.PAIEMENTS renvoie la valeur d'erreur #VALEUR!.
  • Si l'un des nombres de l'argument dates correspond à une date antérieure à la date de début, la fonction TRI.PAIEMENTS renvoie la valeur d'erreur #NOMBRE!.
  • Si les arguments valeurs et dates contiennent un nombre différent de valeurs, la fonction TRI.PAIEMENTS renvoie la valeur d'erreur #NOMBRE!.
  • Dans la plupart des cas, l'argument estimation n'est pas nécessaire pour le calcul de la fonction TRI.PAIEMENTS. Si l'argument estimation est omis, sa valeur par défaut est 0,1 (10%).
  • La fonction TRI.PAIEMENTS est très proche de la fonction VAN.PAIEMENTS, qui donne la valeur actualisée nette. Le taux de rendement calculé par la fonction TRI.PAIEMENTS est le taux d'intérêt pour lequel la fonction VAN.PAIEMENTS s'annule.
  • Excel calcule la fonction TRI.PAIEMENTS par itération. La première de ces itérations utilise la valeur de l'argument estimation, puis la fonction TRI.PAIEMENTS répète les calculs en modifiant ce taux de départ jusqu'à ce que le résultat soit exact à 0,000001% près. Si la fonction TRI.PAIEMENTS ne parvient pas à un résultat après 100 itérations, elle renvoie la valeur d'erreur #NOMBRE! La fonction fait varier le taux jusqu'à ce que :

Équation

où :

di = l'échéance de rang i ou de dernier rang.

d1 = l'échéance de rang 0.

Pi = le paiement de rang i ou de dernier rang.

Exemple

L'exemple sera plus compréhensible si vous le copiez dans une feuille de calcul vide.

AfficherProcédure

  1. Créez un classeur ou une feuille de calcul vide.
  2. Sélectionnez l'exemple de la rubrique d'aide. Ne sélectionnez pas les en-têtes des lignes ou des colonnes. 

Sélection d'un exemple de l'aide

Sélection d'un exemple de l'aide
  1. Appuyez sur CTRL+C.
  2. Dans la feuille de calcul, sélectionnez la cellule A1 et appuyez sur CTRL+V.
  3. Pour passer de l'affichage des résultats à celui des formules permettant de renvoyer les résultats, appuyez sur CTRL+` (apostrophe), ou dans le menu Outils, pointez sur Audit des formules, puis cliquez sur Mode d'audit des formules.
 
1
2
3
4
5
6
A B
Valeurs Dates
-10 000 01/01/08
2 750 01/03/08
4 250 30/10/08
3 250 15/02/09
2 750 01/04/09
Formule Description (résultat)
=TRI.PAIEMENTS(A2:A6;B2:B6;0,1) Taux interne de rentabilité (0,373362535 ou 37,34%)

 Remarque   Pour afficher le nombre sous la forme d'un pourcentage, sélectionnez la cellule, puis cliquez sur Cellule dans le menu Format. Sélectionnez ensuite l'onglet Nombre, puis cliquez sur Pourcentage dans la zone Catégorie.

 
 
S'applique à :
Excel 2003