Rechercher et corriger les erreurs dans les formules

Les formules peuvent parfois retourner des erreurs et provoquer des résultats inattendus. Les outils suivants permettent de rechercher et examiner les causes de ces erreurs et de trouver des solutions.

Que voulez-vous faire ?


Apprendre comment entrer une formule simple

Les formules sont des équations qui effectuent des calculs sur les valeurs contenues dans votre feuille de calcul. Une formule commence par un signe égal (=). Par exemple, la formule suivante additionne 3 et 1.

=3+1

Une formule peut contenir tout ou partie des éléments suivants : des fonctions (fonction : formule pré-écrite qui prend une ou plusieurs valeurs, exécute une opération, puis renvoie une ou plusieurs valeurs. Utilisez des fonctions pour simplifier et raccourcir des formules sur une feuille de calcul, notamment celles qui effectuent des calculs longs et complexes.), des références, des opérateurs (opérateur : signe ou symbole qui spécifie le type de calcul à réaliser dans une expression. Il existe des opérateurs mathématiques, de comparaison, logiques et de référence.) et des constantes (constante : valeur qui n’est pas calculée et, par conséquent, ne change pas. Par exemple, le nombre 210 et le texte « Gains trimestriels » sont des constantes. Une expression, ou une valeur obtenue à partir d’une expression, n’est pas une constante.).

Éléments d’une formule

Éléments d’une formule
Légende 1 Fonctions : la fonction PI() renvoie la valeur pi : 3,142...
Légende 2 Références : A2 renvoie la valeur de la cellule A2.
Légende 3 Constantes : valeurs numériques ou de texte entrées directement dans une formule, par exemple 2.
Légende 4 Opérateurs : l’opérateur ^ (caret) élève un nombre à une puissance et l’opérateur * (astérisque) multiplie deux nombres ou plus.

Haut de la page Haut de la page

Corriger les erreurs courantes lors de la saisie de formules

Le tableau suivant présente un résumé des erreurs les plus courantes rencontrées lors de la saisie de formules, et contient des explications pour les corriger.

Élément à vérifier Commentaires
Commencer toutes les fonctions par le signe égal (=)     Si vous omettez le signe égal, ce que vous tapez s’affiche sous forme de texte ou de date. Par exemple, si vous tapez SOMME(A1:A10), Microsoft Excel affiche la chaîne de texte SOMME(A1:A10) sans calculer la formule. Si vous tapez 11/2, Excel affiche une date, comme 2-Nov ou 11/02/2009, au lieu de diviser 11 par 2.
Correspondance de toutes les parenthèses ouvertes et fermées     Vérifiez si toutes les parenthèses font effectivement partie d’une paire. Lorsque vous utilisez une fonction dans une formule, chaque parenthèse doit être correctement placée. Par exemple, la formule =SI(B5<0),"Non valide",B5*1.05) ne fonctionnera pas, car elle contient deux parenthèses fermantes et une seule parenthèse ouvrante. La formule correcte se présente comme suit : =SI(B5<0,"Non valide",B5*1.05).
Utilisation des deux-points pour indiquer une plage     Lorsque vous faites référence à une plage de cellules adjacentes, utilisez les deux-points (:) pour séparer, dans la plage, la référence de la première cellule de la référence de la dernière cellule. Par exemple, A1:A5.
Saisie de tous les arguments requis     Certaines fonctions de feuille de calcul requièrent des arguments (argument : valeurs utilisées par une fonction pour effectuer des opérations ou des calculs. Le type d’argument utilisé par une fonction lui est spécifique. Les arguments courants utilisés dans les fonctions comprennent les valeurs numériques, les valeurs de texte, les références de cellule et les noms.), d’autres non (comme PI). Vous devez donc vous assurer de n’avoir pas entré trop d’arguments. Par exemple, la fonction MAJUSCULE n’accepte qu’une seule chaîne de texte comme argument.
Entrer le type correct d’arguments     Certaines fonctions de feuille de calcul, telles que SOMME, requièrent des arguments numériques. D’autres fonctions, telles que REMPLACER, requièrent une valeur de texte pour au moins l’un de leurs arguments. Si vous utilisez le mauvais type de données en tant qu’argument, Excel risque de renvoyer des résultats inattendus ou d’afficher une erreur.
Imbrication d'un maximum de 64 fonctions.     Vous pouvez entrer ou imbriquer un maximum de 64 niveaux de fonctions à l’intérieur d’une fonction. Par exemple, la formule =SI(RACINE(PI())<2,"Inférieur à deux!","Supérieur à deux!") contient trois fonctions : la fonction PI est imbriquée dans la fonction RACINE, elle-même imbriquée dans la fonction SI.
Placement des autres noms de feuille entre des guillemets simples     Si la formule fait référence à des valeurs ou à des cellules d’autres feuilles de calcul ou d’autres classeurs dont le nom contient un caractère non alphabétique, vous devez placer une apostrophe () de part et d’autre du nom de cette feuille de calcul ou de ce classeur.
Placez un point d’exclamation (!) après le nom de la feuille de calcul lorsque vous y faites référence dans une formule.     Par exemple, pour renvoyer la valeur de la cellule D3 dans une feuille de calcul nommée « Données trimestrielles » dans le même classeur, utilisez cette formule : =’Données trimestrielles’!D3.
Insertion du chemin pour les classeurs externes    

Vérifiez si chaque référence externe (référence externe : référence à une cellule ou à une plage d’une feuille située dans un autre classeur Microsoft Excel ou une référence à un nom défini dans un autre classeur.) contient un nom de classeur et le chemin d'accès correspondant.

La référence à un classeur inclut le nom du classeur et doit être placée entre crochets ([]). La référence doit également contenir le nom de la feuille de calcul dans le classeur.

Par exemple, pour inclure une référence aux cellules A1 à A8 dans la feuille de calcul Ventes du classeur Opérations.xlsx T2 (qui est ouvert dans Excel), utilisez la formule suivante : =[Opérations.xlsx T2]Ventes!A1:A8.

Si le classeur auquel vous voulez faire référence n’est pas ouvert dans Excel, vous pouvez toujours inclure une référence le concernant dans une formule. Spécifiez le chemin d’accès complet au fichier, comme dans l’exemple suivant : =LIGNES(’C:\Mes documents\[Opérations.xlsx T2]Ventes’!A1:A8). Cette formule renvoie le nombre de lignes de la plage qui inclut les cellules A1 à A8 dans l’autre classeur (8).

Remarque    Si le chemin d’accès complet contient des espaces, comme dans l’exemple précédent, utilisez des guillemets simples (au début du chemin d’accès et après le nom de la feuille de calcul, avant le point d’exclamation).

Saisie des nombres sans mise en forme    

Ne mettez pas en forme les nombres que vous entrez dans les formules. Par exemple, si la valeur que vous souhaitez entrer est 1 000 €, tapez 1000 dans la formule. Si vous insérez une virgule dans un nombre, Excel la traite comme un caractère de séparation. Pour afficher le séparateur des milliers ou des millions, ou des symboles monétaires, mettez en forme les cellules après avoir entré les nombres.

Par exemple, si vous souhaitez ajouter 3100 à la valeur de la cellule A3 et que vous entrez la formule =SOMME(3,100,A3), Excel additionne les valeurs 3 et 100, puis ajoute ce total à la valeur de A3, au lieu d’ajouter 3100 à A3. Si vous entrez la formule =ABS(-2,134), Excel affiche une erreur, car la fonction ABS n’accepte qu’un seul argument.

Éviter la division par zéro     La division d’une cellule par une autre cellule vide ou nulle peut entraîner une erreur #DIV/0!.

Haut de la page Haut de la page

Corriger les problèmes courants dans les formules

Vous pouvez implémenter certaines règles pour détecter les erreurs dans les formules. Ces règles fonctionnent comme un vérificateur orthographique qui rechercherait les erreurs dans les données entrées dans les cellules. Ces règles ne garantissent pas que votre feuille de calcul (feuille de calcul : document principal utilisé dans Microsoft Excel pour traiter et stocker des données ; également appelé tableur. Une feuille de calcul est composée de cellules organisées dans des lignes et des colonnes et fait toujours partie d’un classeur.) ne contienne aucune erreur, mais elles permettent de localiser les erreurs courantes. Vous pouvez activer ou désactiver ces règles individuellement.

Les erreurs peuvent être marquées et corrigées de deux façons : l’une après l’autre, à la manière d’un vérificateur d’orthographe, ou dès leur apparition dans la feuille de calcul au fur et à mesure de leur entrée. Un triangle s’affiche dans le coin supérieur gauche lorsqu’une erreur est détectée.


Cellule présentant un problème de formule

Cellule présentant une erreur de formule

Vous pouvez résoudre une erreur à l’aide des options qui s’affichent dans Excel ou bien l’ignorer en cliquant sur Ignorer l’erreur. Si vous choisissez de l’ignorer dans une cellule en particulier, l’erreur de cette cellule ne s’affiche plus dans les contrôles d’erreur. Cependant, vous pouvez réinitialiser toutes les erreurs précédemment ignorées afin de les afficher à nouveau.

Activer ou désactiver les règles de vérification des erreurs

  1. Cliquez sur l’onglet Fichier, sur Options puis sur la catégorie Formules.
  2. Sous Règles de vérification des erreurs, activez ou désactivez les cases à cocher de l’une des règles suivantes :
    • Cellules contenant des formules provoquant une erreur    La formule n’utilise pas la syntaxe, les arguments ou les types de données requis. Les valeurs d’erreur comprennent les éléments #DIV/0!, #N/A, #NOM?, #NUL!, #NOMBRE!, #REF! et #VALEUR!. Chacune de ces valeurs d’erreur est provoquée par un élément distinct et doit être résolue de façon spécifique.

Remarque    Si vous entrez une valeur d’erreur directement dans une cellule, cette valeur est stockée mais n’est pas marquée comme une erreur. Toutefois, si une formule d’une autre cellule fait référence à cette cellule, elle renvoie la valeur d’erreur de cette cellule.

  • Il existe une formule de colonne calculée incohérente dans les tableaux.    Une colonne calculée peut inclure des formules qui sont différentes de la formule de la colonne, ce qui engendre une exception. Des exceptions de colonne calculée sont automatiquement créées lorsque vous effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Entrer des données autres qu'une formule dans une cellule de colonne calculée.
    • Taper une formule dans une cellule d'une colonne calculée, puis cliquer sur AnnulerImage du bouton dans la barre d'outils Accès rapide.
    • Entrer une nouvelle formule dans une colonne calculée contenant déjà une ou plusieurs exceptions.
    • Copier dans la colonne calculée des données qui ne correspondent pas à la formule de colonne calculée.

Remarque    Si les données copiées contiennent une formule, celle-ci remplace les données de la colonne calculée.

  • Déplacer ou supprimer une cellule dans une autre zone de la feuille de calcul, qui est référencée par une ligne d'une colonne calculée.
  • Cellules contenant des années à deux chiffres    La cellule contient une date au format texte, qui peut être mal interprétée, comme un siècle incorrect, lorsqu’elle est utilisée dans des formules. Par exemple, dans la formule =ANNEE("1/1/31"), la date peut être 1931 ou 2031. Utilisez cette règle pour contrôler les dates ambiguës.
  • Nombres mis en forme en tant que texte ou précédés d’une apostrophe.    Les cellules contiennent des nombres stockés en tant que texte. Cela se produit généralement lorsque les données sont importées à partir d’autres sources. Le stockage des nombres sous forme de texte peut entraîner des résultats de tri inattendus et il est conseillé de les stocker sous forme de nombres.
  • Formules incohérentes par rapport aux autres formules de la même région.    La formule ne correspond pas à la structure des autres formules situées à proximité. Dans de nombreux cas, les formules qui sont adjacentes à d’autres formules diffèrent uniquement par les références utilisées. Dans l’exemple suivant où quatre formules adjacentes sont représentées, Excel affiche une erreur en regard de la formule =SOMME(A10:F10), car les références utilisées dans les formules adjacentes incrémentent d’une ligne, alors que celles de la formule =SOMME(A10:F10) incrémentent de 8 lignes. Excel attend la formule =SOMME(A3:F3).
 
1
2
3
4
5
A
Formules
=SOMME(A1:F1)
=SOMME(A2:F2)
=SOMME(A10:F10
=SOMME(A4:F4)
  • Si les références utilisées dans une formule ne sont pas cohérentes avec celles des formules adjacentes, Excel signale une erreur.
  • Formule omettant des cellules dans une région    Une formule peut ne pas inclure automatiquement les références aux données que vous insérez entre la plage d’origine des données et la cellule contenant cette formule. Cette règle permet de comparer la référence dans une formule avec la plage de cellules adjacentes à la cellule qui contient la formule. Si les cellules adjacentes contiennent d’autres valeurs et qu’elles ne sont pas vides, Excel signale une erreur en regard de la formule.

Par exemple, Excel insère une erreur en regard la formule =SOMME(A2:A4) lorsque cette règle est appliquée, dans la mesure où les cellules A5 A6 et A7 sont adjacentes aux cellules qui sont référencées dans la formule et à la cellule qui contient la formule (A8), et parce que ces cellules contiennent des données qui doivent avoir été référencées dans la formule.

 
1
2
3
4
5
6
7
8
A
Facture
15.000
9.000
8.000
20.000
5.000
22.500
=SOMME(A2:A4)
  • Cellules non verrouillées contenant des formules    La formule n’est pas verrouillée et sa protection n’est donc pas assurée. Par défaut, toutes les cellules sont verrouillées par mesure de protection. La cellule a donc été définie pour être non protégée. Lorsqu’une formule est protégée, elle ne peut pas être modifiée, à moins d’annuler tout d’abord sa protection. Assurez-vous que la cellule ne doit pas être protégée. La protection des cellules contenant des formules empêche que ces dernières soient modifiées, et permet d’éviter de futures erreurs.
  • Formules faisant référence à des cellules vides    La formule contient une référence à une cellule vide. Cela peut entraîner des résultats inattendus, comme illustré dans l’exemple suivant.

Supposons que vous souhaitiez calculer la moyenne des nombres dans la colonne suivante de cellules. Si la troisième cellule est vide, elle n’est pas incluse dans le calcul et le résultat est 22,75. Si la troisième cellule contient 0, le résultat est 18,2.

 
1
2
3
4
5
6
7
A
Données
24
12
 
45
10
MOYENNE(A2:A6)
  • Les données saisies dans un tableau ne sont pas valides.    Il existe une erreur de validation dans le tableau. Pour vérifier le paramètre de validation défini pour cette cellule, cliquez sur Validation des données dans le groupe Outils de données, sous l’onglet Données.

Haut de la page Haut de la page

Corriger les erreurs courantes dans les formules une par une

Attention    Si la feuille de calcul a précédemment été contrôlée pour déceler les erreurs et si les erreurs ont été ignorées, ces dernières n’apparaissent pas jusqu’à ce qu’elles soient réinitialisées.

  1. Sélectionnez la feuille de calcul pour laquelle vous souhaitez vérifier les erreurs.
  2. Si la feuille de calcul est calculée manuellement, appuyez sur F9 pour la recalculer maintenant.
  3. Sous l'onglet Formules, dans le groupe Vérification des erreurs, cliquez sur le bouton du groupe Vérification des erreurs.

Groupe Audit de formules sous l’onglet Formules

La boîte de dialogue Vérification des erreurs s’affiche lorsque des erreurs sont détectées.

  1. Si vous avez précédemment ignoré des erreurs, vous pouvez vérifier ces erreurs à nouveau en procédant comme suit :
    1. Cliquez sur Options.
    2. Dans la section Vérification des erreurs, cliquez sur Rétablir les erreurs ignorées.
    3. Cliquez sur OK.
    4. Cliquez sur Reprendre.

Remarque    La réinitialisation des erreurs ignorées entraîne la réinitialisation de toutes les erreurs dans les feuilles du classeur actif.

  1. Placez la boîte de dialogue Vérification des erreurs juste en dessous de la barre de formule (barre de formule : barre située en haut de la fenêtre Microsoft Excel qui permet d’entrer ou de modifier des valeurs ou des formules dans des cellules ou des graphiques. Affiche la valeur constante ou la formule enregistrée dans la cellule active.).

Barre de formule

  1. Cliquez sur l’un des boutons d’action situés dans la partie droite de la boîte de dialogue. Les actions disponibles diffèrent pour chaque type d’erreur.

Remarque    Si vous cliquez sur Ignorer l’erreur, l’erreur est marquée comme devant être ignorée lors des prochaines vérifications.

  1. Cliquez sur Suivant.
  2. Poursuivez jusqu'à ce que la vérification des erreurs soit terminée.

Haut de la page Haut de la page

Marquer les erreurs de formule courantes sur la feuille de calcul et les corriger

  1. Cliquez sur l’onglet Fichier, sur Options puis sur la catégorie Formules.
  2. Sous Vérification des erreurs, vérifiez que la case à cocher Activer la vérification des erreurs d’arrière-plan est activée.
  3. Pour changer la couleur du triangle qui indique où une erreur s’est produite, dans la zone Indiquer les erreurs à l’aide de cette couleur, sélectionnez la couleur désirée. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Options Excel.
  4. Pour corriger une erreur dans une feuille de calcul, sélectionnez une cellule présentant un triangle dans le coin supérieur gauche.
  5. En regard de la cellule, cliquez sur le bouton Vérification des erreurs Image du bouton, puis sur l’option de votre choix. Les commandes disponibles sont différentes pour chaque type d’erreur et la première entrée décrit l’erreur.

Si vous cliquez sur Ignorer l'erreur, l'erreur est marquée comme devant être ignorée lors des prochaines vérifications.

  1. Répétez les deux étapes précédentes.

Haut de la page Haut de la page

Corriger une valeur d'erreur

Si une formule ne permet pas de calculer correctement un résultat, Excel affiche une valeur d’erreur, telle que #####, #DIV/0!, #N/A, #NOM?, #NUL!, #NOMBRE!, #REF! et #VALEUR!. Pour chaque type d’erreur, il existe des causes et des solutions différentes.

Le tableau suivant contient des liens vers des articles qui décrivent ces erreurs en détail, ainsi qu’une brève description pour vous aider à démarrer.

Lien vers un article détaillé Description
Corriger une erreur #####

Excel affiche cette erreur lorsqu’une colonne n’est pas assez large pour présenter tous les caractères d’une cellule ou lorsqu’une cellule contient des valeurs de date ou d’heure négatives.

Par exemple, une formule qui soustrait une date future à une date passée, par exemple, =15/06/2008-01/07/2008, donne une valeur de date négative.

Corriger une erreur #DIV/0! Excel affiche cette erreur lorsqu’un nombre est divisé par zéro (0) ou par une cellule qui ne contient aucune valeur.
Corriger une erreur #N/A Excel affiche cette erreur lorsqu’une valeur n’est pas disponible pour une fonction ou une formule.
Corriger une erreur #NAME? Cette erreur s’affiche quand Excel ne reconnaît pas du texte dans une formule. Tel est le cas, par exemple, lorsqu’un nom de plage ou le nom d’une fonction est mal orthographié.
Corriger une erreur #NULL!

Excel affiche cette erreur lorsque vous spécifiez une intersection de deux zones qui, en réalité, ne se coupent pas (c.-à.-d., qui ne se croisent pas). L’opérateur d’intersection est un espace qui sépare les références dans une formule.

Par exemple, les zones A1:A2 et C3:C5 ne se coupant pas, le fait d’entrer la formule =SOMME(A1:A2 C3:C5) renvoie l’erreur #NUL!.

Les cellules A1:A2 et C3:C5 ne se coupent jamais

Corriger une erreur #NUM! Excel affiche cette erreur lorsqu’une formule ou une fonction contient des valeurs numériques non valides.
Corriger une erreur #REF! Excel affiche cette erreur lorsqu’une référence de cellule n’est pas valide. Par exemple, vous avez peut-être supprimé des cellules auxquelles d’autres formules faisaient référence ou vous avez collé des cellules que vous avez déplacées sur des cellules qui étaient référencées par d’autres formules.
Corriger une erreur #VALUE! Excel peut afficher cette erreur si votre formule comporte des cellules qui contiennent des types de données différents. Si la vérification des erreurs est activée, l’info-bulle affiche le message suivant : « Le type de données d’une valeur utilisée dans la formule est incorrect ». Vous pouvez généralement résoudre ce problème en apportant des modifications mineures à la formule.

Haut de la page Haut de la page

Examiner une formule et son résultat en utilisant la fenêtre Espion

Fenêtre Espion Lorsque des cellules ne sont pas visibles dans une feuille de calcul, vous pouvez les visualiser avec leurs formules (formule : suite de valeurs, références de cellule, noms, fonctions ou opérateurs dans une cellule permettant de générer une nouvelle valeur. Une formule commence toujours par le signe égal (=).) dans la barre d'outils (barre d’outils : barre qui contient des boutons et des options que vous utilisez pour exécuter des commandes. Pour afficher une barre d’outils, appuyez sur ALT, puis sur MAJ+F10.) Fenêtre Espion. La Fenêtre Espion facilite la réalisation d'audits et la confirmation des résultats de formules, ainsi que des résultats dans de grandes feuilles de calcul. Cette fenêtre est pratique car vous n'avez pas besoin de parcourir la feuille de calcul en permanence.

Cette barre d'outils peut être déplacée ou ancrée (ancré : fixé en haut, en bas ou sur le côté de la fenêtre. Vous pouvez ancrer un volet Office, la boîte à outils, la barre de menus et toutes les barres d’outils.) comme n'importe quelle autre barre d'outils. Par exemple, vous pouvez l'ancrer en bas de la fenêtre. Cette barre d'outils suit les propriétés suivantes d'une cellule : classeur, feuille, nom, valeur et formule.

Remarque    Une seule fenêtre espion est disponible par cellule.

Ajouter des cellules à la fenêtre Espion

  1. Sélectionnez les cellules que vous souhaitez examiner.

Pour sélectionner toutes les cellules d'une feuille de calcul contenant des formules, dans le groupe Édition de l'onglet Accueil, cliquez sur Rechercher & sélectionner, puis sur Sélectionner les cellules et enfin sur Formules.

Groupe Édition de l’onglet Accueil

  1. Sous l'onglet Formules, dans le groupe Audit de formules, cliquez sur Fenêtre Espion.

Groupe Audit de formules sous l’onglet Formules

  1. Cliquez sur Ajouter un espion image du bouton.
  2. Cliquez sur Ajouter.
  3. Déplacez la barre d'outils Fenêtre Espion vers le haut, vers le bas, vers la gauche ou vers la droite de la fenêtre.
  4. Pour modifier la largeur d'une colonne, faites glisser la bordure située à droite de la colonne.
  5. Pour afficher la cellule à laquelle une entrée de la barre d'outils Fenêtre Espion fait référence, double-cliquez sur cette entrée.

Remarque    Les cellules contenant des références externes (référence externe : référence à une cellule ou à une plage d’une feuille située dans un autre classeur Microsoft Excel ou une référence à un nom défini dans un autre classeur.) à d’autres classeurs ne s’affichent dans la barre d’outils Fenêtre Espion que lorsque les autres classeurs sont ouverts.

Haut de la page Haut de la page

Supprimer des cellules de la fenêtre Espion

  1. Si la barre d'outils Fenêtre Espion (barre d’outils : barre qui contient des boutons et des options que vous utilisez pour exécuter des commandes. Pour afficher une barre d’outils, appuyez sur ALT, puis sur MAJ+F10.)n'est pas affichée, dans le groupe Audit de formules, cliquez sur Fenêtre Espion sous l'onglet Formules.
  2. Sélectionnez les cellules à supprimer.

Pour sélectionner plusieurs cellules, appuyez sur Ctrl, puis cliquez sur les cellules de votre choix.

  1. Cliquez sur Supprimer un espion Image du bouton.

Haut de la page Haut de la page

Évaluer une formule imbriquée étape par étape

Il est parfois difficile à comprendre comment une formule (formule : suite de valeurs, références de cellule, noms, fonctions ou opérateurs dans une cellule permettant de générer une nouvelle valeur. Une formule commence toujours par le signe égal (=).) imbriquée calcule un résultat final, étant donné la nécessité de plusieurs calculs intermédiaires et de tests logiques. Toutefois, vous pouvez utiliser la boîte de dialogue Évaluation de formule pour visualiser les différentes parties d’une formule imbriquée évaluée dans l’ordre de calcul de la formule. Par exemple, la formule =SI(MOYENNE(F2:F5)>50,SOMME(G2:G5),0) est plus facile à comprendre si vous pouvez afficher les résultats intermédiaires suivants :

Étapes présentées dans la boîte de dialogue Description
=SI(MOYENNE(F2:F5)>50,SOMME(G2:G5),0) La formule imbriquée s’affiche au départ. La fonction MOYENNE et la fonction SOMME sont imbriquées dans la fonction SI.
=SI(40>50,SOMME(G2:G5),0) La plage de cellules F2:F5 contient les valeurs 55, 35, 45 et 25. Par conséquent, le résultat de la fonction MOYENNE(F2:F5) est 40.
=SIFaux,SOMME(G2:G5),0) Étant donné que 40 est inférieur à 50, l’expression du premier argument de la fonction SI (l’argument test_logique) est Faux.
0 La fonction SI renvoie la valeur du troisième argument (argument valeur_si_faux). La fonction SOMME n’est pas évaluée car il s’agit du second argument de la fonction SI (argument valeur_si_vrai) et elle ne sera renvoyée que si l’expression est Vraie.
  1. Sélectionnez la cellule à évaluer. Il n'est possible d'évaluer qu'une seule cellule à la fois.
  2. Dans le groupe Audit de formules de l'onglet Formules, cliquez sur Évaluation de formule.

Groupe Audit de formules sous l’onglet Formules

  1. Cliquez sur Évaluer pour examiner la valeur de la référence soulignée. Le résultat de l'évaluation s'affiche en italique.

Si la partie soulignée de la formule est une référence à une autre formule, cliquez sur Pas à pas détaillé pour afficher l'autre formule dans la zone Évaluation. Cliquez sur Pas à pas sortant pour revenir aux cellules et formules précédentes.

Remarque    Le bouton Pas à pas détaillé n’est pas disponible pour une référence la deuxième fois que celle-ci apparaît dans la formule, ou si la formule fait référence à une cellule dans un classeur distinct.

  1. Continuez jusqu'à ce que chaque partie de la formule ait été évaluée.
  2. Pour revoir l'évaluation, cliquez sur Redémarrer.
  3. Pour mettre fin à l'évaluation, cliquez sur Fermer.

 Remarques 

  • Certaines parties des formules qui utilisent les fonctions SI et CHOISIR ne sont pas calculées dans ces cas, #N/A s’affiche dans la zone Évaluation.
  • Si une référence est vide, une valeur zéro (0) s'affiche dans la zone Évaluation.
  • Les fonctions suivantes sont recalculées chaque fois que la feuille de calcul est modifiée, c’est pourquoi la fonctionnalité Évaluation de formule peut donner des résultats différents de ce qui s’affiche dans la cellule : ALEA, ZONES, INDEX, DECALER, CELLULE, INDIRECT, LIGNES, COLONNES, MAINTENANT, AUJOURDHUI, ALEA.ENTRE.BORNES.

Haut de la page Haut de la page

Afficher les relations entre formules et cellules

Feuille de calcul avec flèches d'audit Il est parfois difficile de vérifier l'exactitude d'une formule (formule : suite de valeurs, références de cellule, noms, fonctions ou opérateurs dans une cellule permettant de générer une nouvelle valeur. Une formule commence toujours par le signe égal (=).) ou de détecter la source d'une erreur lorsque la formule utilise des cellules antécédentes ou dépendantes :

  • Les cellules antécédentes    sont des cellules désignées par une formule dans une autre cellule. Par exemple, si la cellule D10 contient la formule =B5, la cellule B5 est antécédente à la cellule D10.
  • Les cellules dépendantes     contiennent des formules qui font référence à d’autres cellules. Par exemple, si la cellule D10 contient la formule =B5, la cellule D10 est dépendante de la cellule B5.

Pour vous aider lors de la vérification de vos formules, vous pouvez utiliser les fonctions Repérer les antécédents et Repérer les dépendants, qui permettent d’une part, la représentation graphique et d’autre part, de retracer le suivi des relations entre les cellules et les formules, par l’intermédiaire des flèches d’audit (flèches d’audit : flèches qui indiquent la relation entre la cellule active et les cellules qui lui sont associées. Les flèches d’audit sont bleues lorsqu’elles partent d’une cellule qui fournit des données à une autre cellule, et rouges si une cellule contient une valeur d’erreur, telle que #DIV/0!.).

  1. Cliquez sur l’onglet Fichier, sur Options puis sur la catégorie Options avancées.
  2. Dans la section Afficher les options pour ce classeur, sélectionnez le classeur de votre choix, puis vérifiez si l’option Tous ou Rien (Masquer les objets) est activée sous Pour des objets, afficher.
  3. Si des formules font référence à des cellules d’un autre classeur, ouvrez ce classeur. Excel ne peut pas accéder à une cellule d’un classeur qui n’est pas ouvert.
  4. Effectuez l'une des actions suivantes :
    • Pour repérer les cellules dont les données sont utilisées dans une formule (antécédents)
      1. Sélectionnez la cellule contenant la formule pour laquelle vous voulez rechercher les antécédents.
      2. Pour afficher une flèche d'audit pour chaque cellule fournissant directement des données à la cellule active, sous l'onglet Formules, dans le groupe Audit de formules, cliquez sur Repérer les antécédentsImage du bouton .

Les flèches bleues désignent les cellules ne contenant pas d'erreurs. Les flèches rouges désignent celles qui produisent des erreurs. Si la cellule sélectionnée est référencée par une cellule d'une autre feuille de calcul ou d'un autre classeur, une flèche noire pointe de la cellule sélectionnée vers une icône de feuille de calcul Icône de feuille de calcul. Toutefois, l'autre classeur doit être ouvert pour qu'Excel puisse repérer ces dépendances.

  1. Pour identifier le prochain niveau de cellules fournissant des données à la cellule active, cliquez de nouveau sur Repérer les antécédents image du bouton.
  2. Pour supprimer les flèches d'audit d'un niveau à la fois, en commençant par l'antécédent le plus éloigné de la cellule active, sous l'onglet Formules, dans le groupe Audit de formules, cliquez sur la flèche située en regard des options Supprimer les flèches, puis cliquez sur Supprimer les flèches des antécédentsImage du bouton. Pour supprimer un autre niveau de flèches d'audit, cliquez de nouveau sur ce bouton.
  • Pour repérer les formules qui font référence à une cellule particulière (dépendants), procédez comme suit :
  1. Sélectionnez la cellule pour laquelle vous voulez identifier les dépendants.
  2. Pour afficher une flèche d’audit pour chaque cellule dépendant de la cellule active, sous l’onglet Formules du groupe Audit de formules, cliquez sur Repérer les dépendants Image du bouton.

Les flèches bleues désignent les cellules ne contenant pas d'erreurs. Les flèches rouges désignent celles qui produisent des erreurs. Si la cellule sélectionnée est référencée par une cellule d'une autre feuille de calcul ou d'un autre classeur, une flèche noire pointe de la cellule sélectionnée vers une icône de feuille de calcul Icône de feuille de calcul. Toutefois, l'autre classeur doit être ouvert pour qu'Excel puisse repérer ces dépendances.

  1. Pour identifier le prochain niveau de cellules dépendant de la cellule active, cliquez à nouveau sur Repérer les dépendants image du bouton.
  2. Pour supprimer les flèches d'audit d'un niveau à la fois, en commençant par le dépendant le plus éloigné de la cellule active, sous l'onglet Formules, dans le groupe Audit de formules, cliquez sur la flèche située en regard des options Supprimer les flèches, puis cliquez sur Supprimer les flèches des dépendants Image du bouton. Pour supprimer un autre niveau de flèches d'audit, cliquez de nouveau sur ce bouton.
  3. Pour supprimer toutes les flèches d'audit (flèches d’audit : flèches qui indiquent la relation entre la cellule active et les cellules qui lui sont associées. Les flèches d’audit sont bleues lorsqu’elles partent d’une cellule qui fournit des données à une autre cellule, et rouges si une cellule contient une valeur d’erreur, telle que #DIV/0!.) de la feuille de calcul, sous l'onglet Formules, dans le groupe Audit de formules, cliquez sur Supprimer les flèches Image du bouton.
  • Pour afficher toutes les relations dans une feuille de calcul, procédez comme suit :
  1. Dans une cellule vide, tapez = (signe égal).
  2. Cliquez sur le bouton Sélectionner tout.

Bouton Sélectionner tout

  1. Sélectionnez la cellule, puis, sous l’onglet Formules, dans le groupe Audit de formules, double-cliquez sur Repérer les antécédentsImage du bouton.
  • Si Excel émet un signal sonore lorsque vous cliquez sur Repérer les dépendants Image du bouton ou Repérer les antécédents Image du bouton, cela signifie soit qu’Excel a repéré tous les niveaux de la formule, soit que vous essayez de repérer un élément impossible à détecter. Les éléments de feuille de calcul ci-dessous, auxquels certaines formules peuvent faire référence, ne peuvent pas être repérés à l’aide des outils d’audit :

 Remarques 

  • Pour afficher les précédents codés à l’aide de couleurs des arguments d’une formule, sélectionnez une cellule et appuyez sur F2.
  • Pour sélectionner la cellule à l’autre extrémité de la flèche, double-cliquez sur la flèche. Si la cellule se trouve dans une autre feuille de calcul ou un autre classeur, double-cliquez sur la flèche noire pour afficher la boîte de dialogue Atteindre, puis sur la référence souhaitée dans la liste Atteindre.
  • Toutes les flèches d’audit disparaissent si vous modifiez la formule vers laquelle elles pointent, si vous insérez ou supprimez des colonnes ou des lignes, ou si vous supprimez ou déplacez des cellules. Pour rétablir les flèches d’audit après avoir effectué l’une de ces modifications, vous devez à nouveau utiliser les commandes d’audit dans la feuille de calcul. Pour garder la trace des flèches d’audit d’origine, imprimez la feuille de calcul avec les flèches d’audit affichées avant d’effectuer les modifications.

Haut de la page Haut de la page

 
 
S'applique à :
Excel 2010