Pourquoi ma formule est-elle incorrecte ?

Les formules peuvent parfois retourner des erreurs et provoquer des résultats inattendus. Le plus frustrant, c’est qu’Excel peut même ne pas accepter une formule que vous essayez de créer en affichant un message d’erreur. Certains problèmes courants concernent les parenthèses qui ne correspondent pas, les erreurs de frappe et les références à des données dans des plages inexistantes ou ayant pu être supprimées.

Consultez les sections qui suivent pour des informations détaillées sur les meilleures pratiques à employer dans la création de formules, des explications de plusieurs erreurs et la procédure détaillée de résolution des problèmes pour vous aider à corriger vos formules.

Dans cet article


Vérifier que la formule a été correctement créée

Commencer toutes les fonctions par le signe égal (=)

Si vous omettez le signe égal, ce que vous tapez s’affiche sous forme de texte ou de date. Par exemple, si vous tapez SOMME(A1:A10), Excel affiche la chaîne de texte SOMME(A1:A10) sans calculer la formule. Si vous tapez 11/2, Excel affiche une date, comme 2-Nov ou 11/02/2009, au lieu de diviser 11 par 2.

Correspondance de toutes les parenthèses ouvrantes et fermantes

Vérifiez si toutes les parenthèses font effectivement partie d’une paire. Lorsque vous utilisez une fonction dans une formule, chaque parenthèse doit être correctement placée. Par exemple, la formule =SI(B5<0);"Non valide";B5*1,05) ne fonctionnera pas, car elle contient deux parenthèses fermantes et une seule parenthèse ouvrante. La formule correcte se présente comme suit : =SI(B5<0;"Non valide";B5*1,05).

Saisie de tous les arguments requis

Certaines fonctions de feuille de calcul requièrent des arguments (argument : valeurs utilisées par une fonction pour effectuer des opérations ou des calculs. Le type d’argument utilisé par une fonction lui est spécifique. Les arguments courants utilisés dans les fonctions comprennent les valeurs numériques, les valeurs de texte, les références de cellule et les noms.), d’autres non (comme PI). Vous devez donc vous assurer de n’avoir pas entré trop d’arguments. Par exemple, la fonction MAJUSCULE n’accepte qu’une seule chaîne de texte comme argument.

Entrer le type correct d’arguments 

Certaines fonctions, telles que SOMME, requièrent des arguments numériques. D’autres fonctions, telles que REMPLACER, requièrent une valeur de texte pour au moins l’un de leurs arguments. Si vous utilisez le mauvais type de données en tant qu’argument, Excel risque de retourner des résultats inattendus ou d’afficher une erreur.

N’imbriquez pas plus de 64 fonctions

Vous pouvez entrer ou imbriquer jusqu’à 64 niveaux de fonctions à l’intérieur d’une fonction. Par exemple, la formule =SI(RACINE(PI())<2,"Inférieur à deux!","Supérieur à deux!") contient trois fonctions : la fonction PI est imbriquée dans la fonction RACINE, elle-même imbriquée dans la fonction SI.

Utiliser le symbole * lors de la multiplication de nombres

Le symbole * (astérisque) est l’opérateur de multiplication dans Excel, ce n’est pas le « x ». Si vous utilisez un x dans votre formule, Excel affiche un message d’erreur et vous propose de corriger la formule en remplaçant le x par le symbole *.

Utiliser des guillemets autour du texte dans les formules

Si vous créez une formule qui contient du texte, placez le texte entre guillemets. Dans cet exemple, la formule associe le texte "Nous sommes aujourd’hui le " avec les résultats des fonctions TEXTE et AUJOURDHUI pour retourner dans la cellule quelque chose du genre :

Nous sommes aujourd’hui le lundi 30 mai

="Nous sommes aujourd’hui le " & TEXTE(AUJOURDHUI(),"jjjj, mmmm jj")

La formule associe la chaîne de texte "Nous sommes aujourd’hui le " avec les résultats de la fonction AUJOURDHUI qui est ensuite mis en forme à l’aide de la fonction TEXTE. La fonction TEXTE accepte deux arguments : le texte à mettre en forme (les résultats de la fonction AUJOURDHUI) et le format à utiliser, qui est "jjjj, mmmm jj" (ce format doit également être mis entre guillemets).

Notez que dans la formule, "Nous sommes aujourd’hui le " contient un espace avant le guillemet de fin, ce qui permet d’ajouter l’espace nécessaire entre "Nous sommes aujourd’hui le" et "lundi 30 mai".

Placement des autres noms de feuille entre des guillemets simples

Si la formule fait référence à des valeurs ou à des cellules d’autres feuilles de calcul ou d’autres classeurs dont le nom contient un caractère non alphabétique (comme un espace), vous devez placer une apostrophe () de part et d’autre du nom de cette feuille de calcul ou de ce classeur.

Placez un point d’exclamation (!) après le nom de la feuille de calcul lorsque vous y faites référence dans une formule

Par exemple, pour renvoyer la valeur de la cellule D3 dans une feuille de calcul nommée « Données trimestrielles » dans le même classeur, utilisez cette formule : =’Données trimestrielles’!D3.

Insertion du chemin pour les classeurs externes

Vérifiez si chaque référence externe (référence externe : référence à une cellule ou à une plage d’une feuille située dans un autre classeur Microsoft Excel ou une référence à un nom défini dans un autre classeur.) contient un nom de classeur et le chemin d’accès correspondant.

La référence à un classeur inclut le nom du classeur et doit être placée entre crochets ([]). La référence doit également contenir le nom de la feuille de calcul dans le classeur.

Par exemple, pour inclure une référence aux cellules A1 à A8 dans la feuille de calcul Ventes du classeur Opérations.xlsx T2 (qui est ouvert dans Excel), utilisez la formule suivante : =[Opérations.xlsx T2]Ventes!A1:A8.

Si le classeur auquel vous voulez faire référence n’est pas ouvert dans Excel, vous pouvez toujours inclure une référence le concernant dans une formule. Spécifiez le chemin d’accès complet au fichier, comme dans l’exemple suivant : =LIGNES(’C:\Mes documents\[Opérations.xlsx T2]Ventes’!A1:A8). Cette formule renvoie le nombre de lignes de la plage qui inclut les cellules A1 à A8 dans l’autre classeur (8).

Remarque    Si le chemin d’accès complet contient des espaces, comme dans l’exemple précédent, utilisez des guillemets simples (au début du chemin d’accès et après le nom de la feuille de calcul, avant le point d’exclamation).

Éviter la division par zéro

La division d’une cellule par une autre cellule vide ou nulle peut entraîner une erreur #DIV/0!.

Pour plus d’informations sur cette erreur, voir Corriger une erreur #DIV/0!.

Haut de la page Haut de la page

Vérifier que le type de données de la cellule n’est pas la cause du problème

Il peut parfois arriver que votre formule ne retourne pas ce que vous attendez du fait que le type de données de la cellule n’est pas adapté à la formule. Par exemple, si vous entrez une formule simple pour ajouter 2 et 3, =2+3, dans une cellule dont le type de données est Texte, ce que vous avez tapé dans la cellule ne sera pas traité comme une formule, autrement dit aucun calcul ne sera effectué. Tout ce que vous verrez dans la cellule, c’est =2+3. Vous pouvez corriger ce problème grâce à une procédure simple à deux étapes. D’abord, modifiez le type de données de la cellule sur Général en procédant comme suit :

  1. Sous l’onglet Accueil, dans le groupe Nombre, dans la zone Format de nombre, sélectionnez Général.
  2. Appuyez sur F2 pour placer la cellule en mode d’édition, puis appuyez sur Entrée pour accepter la formule.

Le type de données Général est un excellent type par défaut pour vos cellules. La configuration de vos cellules sur Général peut vous éviter de nombreux problèmes de feuille de calcul.

Si vous tapez une date dans une cellule dont le type de données est Nombre, Excel affichera sa forme numérique au lieu de la date. Gardez à l’esprit qu’Excel stocke les dates sous forme de nombres, en commençant par le 1er janvier 1900 qui est le 1. Chaque jour suivant augmente de 1, le 31 mai 2011 est donc le nombre 40694. La modification du type de données sur Général ne sera d’aucun secours dans ce cas, choisissez plutôt un format de date.

Rechercher un élément n’appartenant pas à la formule qui aurait été supprimé ou renommé

Une colonne de données a été supprimée

Si vous supprimez une colonne dans une plage de classeur ou un tableau Excel, une formule basée sur cette colonne peut renvoyer une erreur #REF!. Pour résoudre ce problème, sélectionnez une cellule contenant l’erreur #REF! et appuyez sur F2 pour modifier la formule. Dans la barre de formule, sélectionnez #REF! et supprimez-la. Tapez de nouveau la plage de la formule. Toutes les formules incorrectes de cette colonne sont maintenant corrigées.

Pour plus d’informations sur cette erreur, voir Corriger une erreur #REF!.

Un nom défini a été supprimé

Si vous supprimez un nom défini, une formule basée sur ce nom renvoie une erreur #NOM?. Pour résoudre ce problème, définissez un nouveau nom qui fait référence à la plage de votre choix ou modifiez la formule pour faire référence directement à la plage de cellules (par exemple, A2:D8).

Pour plus d’informations sur cette erreur, voir Corriger une erreur #NOM?.

Une feuille de calcul a été supprimée

Si vous supprimez une feuille de calcul, une formule basée sur la feuille de calcul renvoie une erreur #REF!. Ce problème ne peut pas être résolu, car vous ne pouvez pas récupérer les feuilles de calcul que vous avez supprimées. 

Pour plus d’informations sur cette erreur, voir Corriger une erreur #REF!.

Un classeur a été supprimé

Si vous supprimez un classeur, les valeurs des cellules qui font référence à ce classeur restent intactes jusqu’à ce que la formule soit mise à jour.

Par exemple, si votre formule est =[Classeur.xlsx]Feuille1’!A1 et que vous supprimez le fichier Classeur1.xlsx, les valeurs référencées à partir de ce classeur restent intactes. Si vous modifiez puis essayez d’enregistrer une formule qui fait référence à ce classeur, Excel affiche la boîte de dialogue Mettre à jour les valeurs et vous invite à entrer un nom de fichier. Si vous cliquez sur Annuler, les données de votre cellule restent inchangées. Pour vous assurer que ces données ne sont pas perdues, convertissez la cellule contenant les références à un classeur supprimé d’une formule en une valeur en la copiant puis en utilisant la commande Coller pour coller la valeur dans la cellule.

Haut de la page Haut de la page

Éviter d’utiliser des nombres avec des séparateurs décimaux dans les arguments de la formule

N’entrez pas de nombres avec des séparateurs décimaux quand vous les entrez dans les formules, car les virgules servent de séparateurs d’arguments dans les formules. Par exemple, si la valeur que vous souhaitez entrer est 1 000 €, tapez 1000 dans la formule. Si vous insérez une virgule dans un nombre, Excel interprète la virgule comme un caractère de séparation des valeurs en arguments de formule distincts. Pour afficher le séparateur des milliers ou millions, ou des symboles monétaires des résultats de la formule, mettez en forme les cellules après avoir entré les formules qui utilisent les arguments de nombre non mis en forme.

Par exemple, si vous souhaitez ajouter 3100 à la valeur de la cellule A3 et que vous entrez la formule =SOMME(3,100,A3), Excel additionne les valeurs 3 et 100, puis ajoute ce total à la valeur de A3, au lieu d’ajouter 3100 à A3.

Si vous entrez la formule =ABS(-2,134) pour trouver la valeur absolue de -2134, Excel affiche une erreur, car la fonction ABS n’accepte qu’un seul argument. Excel tient compte de la virgule et interprète la formule comme suit : « Trouver la valeur absolue de -2 et 134 ». Étant donné que la fonction ABS ne peut s’appliquer que sur un seul nombre, Excel affiche un message d’erreur.

Haut de la page Haut de la page

 
 
S'applique à :
Excel 2010