Ajouter des contrôles pour personnaliser un objet

En matière de personnalisation d’un formulaire, d’une vue ou d’un état Access, la tâche la plus commune consiste à ajouter ou à modifier des contrôles. Il s’agit des zones de texte, des boutons, des zones de liste déroulante et d’autres outils que vous utilisez pour ajouter, modifier et afficher les données.

Contrôles Access typiques.

Lorsque vous travaillez dans une application ou une base de données de bureau, vous pouvez ajouter des contrôles d’une des deux manières suivantes :

  • Pour créer un contrôle qui soit lié à un champ (ce qui signifie que le contrôle s’affichera et vous permettra de modifier les données provenant d’une table), ouvrez la Liste des champs (Alt+F8) et faites glisser le champ de la liste au formulaire, à la vue ou à l’état. Access ajoute un contrôle qui est adapté au type de données stocké dans le champ.

    Faire glisser un champ entre la liste des champs et une vue.

     Conseil    Si vous créez un formulaire à l’aide de l’outil Formulaire, Access crée automatiquement des contrôles dépendants pour tous les champs de la source de l’enregistrement.


  • Pour créer un contrôle indépendant, cliquez sur un contrôle dans l’onglet Création du ruban. Dans une application web, le contrôle apparaît immédiatement dans la vue. Dans une base de données de bureau, il vous faudra cliquer sur le formulaire, la vue ou l’état où vous souhaitez placer le contrôle.

    Galerie Contrôles sur le ruban.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez convertir un contrôle indépendant en contrôle dépendant en modifiant ses propriétés. Appuyez sur F4 pour afficher les propriétés, puis sélectionnez un nom de champ dans la liste déroulante Source contrôle.

Comment choisir entre dépendant et indépendant ?

Les contrôles dépendants sont ceux que vous utilisez pour afficher ou utiliser les données contenues dans vos tables ou requêtes. Étant donné qu’ils sont connectés à la source de données sous-jacente, toute modification que vous apportez aux contrôles dépendants est répercutée dans la source de données (dans la mesure où votre source de données est modifiable).

Les contrôles indépendants sont utiles pour afficher les valeurs calculées ou entrer des valeurs qui n’ont pas besoin d’être stockées dans des tables. Par exemple, vous pouvez placer des contrôles indépendants sur un formulaire pour entrer des dates de début et de fin, puis utiliser une macro attachée à un bouton de commande pour lire les dates et afficher un état correspondant à la plage de dates entrée. Étant donné que vous n’avez pas besoin de stocker ces dates pour consultation ultérieure, les contrôles n’ont pas besoin d’être liés à quoi que ce soit.

Que puis-je faire d’autre avec les contrôles ?

Le type de contrôle le plus commun est la zone de texte ; celles-ci peuvent afficher de nombreux types de données différents, tels que du texte, des nombres et des dates. D’autres contrôles ont des fonctions plus spécialisées. Par exemple, il existe un contrôle pour insérer un saut de page dans un état, un autre pour ajouter un contenu web dans un formulaire et encore un autre pour ajouter un sous-formulaire à un formulaire. Vous pouvez créer un contrôle qui fasse référence à un contrôle d’un autre formulaire, et dans une base de données de bureau, vous pouvez changer l’ordre de tabulation des contrôles.

Pour plus d’informations sur l’ajout de contrôles dans les états, voir Introduction aux états dans Access.

 
 
S'applique à :
Access 2013