Options OpenType dans la boîte de dialogue Police

Vous pouvez utiliser les nouvelles fonctionnalités OpenType dans Microsoft Word 2010 avec une police prenant en charge ces fonctionnalités pour obtenir un document imprimé d’aspect professionnel.

Les fonctionnalités OpenType incluent des ligatures, des options d’espacement et de format des nombres, et des jeux stylistiques.

Contenu de cet article

Appliquer des fonctionnalités OpenType

  1. Sous l’onglet Accueil, cliquez sur le lanceur de la boîte de dialogue Police.
  2. Cliquez sur l’onglet Options avancées.
  3. Sous Fonctionnalités OpenType, sélectionnez les options souhaitées.

Haut de la page Haut de la page

Fonctionnalités OpenType

Lorsque les concepteurs de polices créent des polices, ils leur ajoutent souvent des fonctionnalités spéciales. Les polices OpenType sélectionnées incluent certaines ou l’ensemble des fonctionnalités ci-dessous et vous pouvez consulter le fournisseur de polices pour plus de détails. Ces fonctionnalités sont disponibles avec les polices et peuvent être appliquées à votre texte pour en faciliter la lecture et l’aspect.

Par exemple, les polices Calibri, Cambria, Candara, Consolas, Constantia et Corbel de la collection Microsoft ClearType contiennent différentes fonctionnalités OpenType : des petites majuscules, des ligatures, des formats numériques et des espacements de nombres. Gabriola, une nouvelle police disponible dans Windows 7, inclut la prise en charge de fonctionnalités OpenType encore plus riches, notamment une utilisation extensive de jeux stylistiques.

Options de ligature

Une ligature est une combinaison de caractères rédigés comme un glyphe, comme s’il s’agissait d’un seul caractère. La plupart du temps, les ligatures sont constituées de paires de lettres. La norme OpenType spécifie quatre catégories de ligatures, mais les concepteurs de polices décident des ligatures effectivement prises en charge et dans quel groupe placer une combinaison de caractères donnée. Les descriptions ci-dessous sont des conseils sur les types de ligature pouvant être utilisés.

Standard uniquement    Le jeu de ligatures standard varie selon la langue utilisée, mais il contient des ligatures que la plupart des typographes et des concepteurs de polices considèrent adaptées à cette langue. Par exemple, en anglais, les ligatures habituelles sont liées à la lettre « f » et affichées dans l’expression « five spiffy flowers ».

Standard et contextuel    Les ligatures contextuelles sont celles que le concepteur de la police considère être adaptées pour une utilisation avec cette police, mais elles ne sont pas standard. La combinaison de ligatures standard et contextuelles donne le jeu de ligatures que le concepteur de la police considère adapté à un usage normal.

Historiques et discrétionnaires    Les formes historiques sont des ligatures autrefois standard mais qui ne sont plus d’un usage courant. Elles peuvent être utilisées pour un effet d’« époque ». Les ligatures discrétionnaires sont incluses par le concepteur de la police à des fins spécifiques. En général, vous êtes plus enclin à appliquer des ligatures historiques ou discrétionnaires à une partie uniquement de votre texte. En anglais, l’expression « check your fast facts on Fiji Islands » vous permet de voir certaines ligatures historiques.

Toutes    Toutes les combinaisons de ligatures disponibles pour une police sont appliquées au texte.

Options d’espacement des nombres

Par défaut    La valeur d’espacement des nombres par défaut est spécifiée par le concepteur de chaque police.

Proportionnel    Les nombres sont espacés comme des lettres, avec des largeurs d’espacement variables. Par exemple, un 8 est plus large qu’un 1. Cet espacement rend le texte plus facile à lire. Candara, Constantia et Corbel sont trois polices Microsoft qui utilisent l’espacement proportionnel par défaut.

Tabulaire    Chaque nombre a le même espacement. Cela signifie, par exemple, que tous les nombres à trois chiffres sont alignés dans une colonne de tableau. L’espacement tabulaire est également utile pour les mathématiques. Cambria, Calibri et Consolas sont trois polices Microsoft OpenType qui utilisent l’espacement tabulaire par défaut.

Options de format des nombres

Par défaut    Le format de nombre par défaut est spécifié par le concepteur de chaque police.

Alignement    Les nombres alignés ont tous la même hauteur et ne dépassent pas la ligne de base du texte. Les nombres alignés sont plus faciles à lire dans les tableaux, les champs ou les formulaires. Cambria, Calibria et Consolas sont trois polices Microsoft OpenType définies pour utiliser les nombres alignés par défaut.

À l’ancienne    Dans une police « À l’ancienne », les lignes des caractères passent au-dessus ou en dessous de la ligne de texte (ce qui facilite la lecture des nombres). Par exemple, certains nombres, comme 3 et 5, débordent sous la ligne de base ou sont centrés plus haut sur la ligne. Candara, Constantia et Corbel sont trois polices Microsoft OpenType définies pour utiliser ces nombres « À l’ancienne » par défaut.

Options de jeux stylistiques

Vous pouvez modifier l’apparence de votre texte en lui appliquant un jeu stylistique différent. Un concepteur de polices peut inclure jusqu’à 20 jeux stylistiques pour une police donnée et chaque jeu stylistique peut inclure n’importe quel sous-ensemble de caractères de la police.

Par exemple, si votre texte utilise la police Gabriola, vous pouvez choisir parmi 7 jeux stylistiques, chacun modifiant la mise en forme de chacun des caractères de votre texte.

Lorsqu’un jeu stylistique contient d’autres fonctionnalités, telles que des variantes contextuelles, ces fonctionnalités sont activées par la sélection du jeu stylistique.

Lorsque vous cliquez sur un numéro de jeu stylistique dans la liste Jeux stylistiques, la zone Aperçu affiche un aperçu de votre texte tel qu’il apparaîtra.

Par défaut    Le jeu stylistique par défaut est spécifié par le concepteur de chaque police.

1-20 Les jeux stylistiques sont fournis par le concepteur de polices. Les polices ne proposent pas toutes un choix de jeux stylistiques.

Jeux stylistiques

Légende 1 Texte utilisant la police Gabriola et le jeu stylistique 4
Légende 2 Texte identique utilisant le jeu stylistique 4
Légende 3 Texte identique utilisant le jeu stylistique 5
Légende 4 Texte identique utilisant le jeu stylistique 6

Utiliser des variantes contextuelles

Activez cette case pour affiner la mise en forme des lettres ou des combinaisons de lettres en fonction des caractères qui les entourent. Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour fournir un script plus naturel. Vous pouvez également utiliser des variantes contextuelles pour fournir des formats de lettre spécifiques au début ou à la fin des mots, près de la ponctuation ou même à la fin des paragraphes.

Certaines polices incluent des variantes contextuelles pour les mots entiers, comme « of » et « the ».

Variantes contextuelles

Légende 1 Texte utilisant la police Segoe Script
Légende 2 Texte identique utilisant des variantes contextuelles. La différence est subtile. Vous pouvez la voir dans la forme de la lettre h.

 Remarque    Word 2010 ne prend pas en charge les variantes contextuelles à la fin d’une ligne suivie par un saut de page automatique.

Haut de la page Haut de la page

 
 
S'applique à :
Word 2010