Vue d'ensemble des rapports de tableau croisé dynamique et de graphique croisé dynamique

Utilisez un rapport de tableau croisé dynamique (rapport de tableau croisé dynamique : rapport interactif sous forme de tableau croisé Microsoft Excel qui synthétise et analyse les données, telles que des enregistrements de base de données, de diverses sources, y compris celles externes à Excel.) pour résumer, analyser, explorer et présenter des données de synthèse. Utilisez un rapport de graphique croisé dynamique (rapport de graphique croisé dynamique : graphique fournissant une analyse de données interactive, telle qu’un rapport de tableau croisé dynamique. Vous pouvez modifier les affichages de données, voir différents niveaux de détail ou réorganiser la présentation du graphique en faisant glisser les champs et en affichant ou en masquant des éléments de champs.) pour visualiser les données de synthèse du rapport de tableau croisé dynamique et faire facilement apparaître les comparaisons, les modèles et les tendances. Le rapport de tableau croisé dynamique et le rapport de graphique croisé dynamique vous aident tous deux à prendre des décisions en connaissance de cause sur des données critiques de votre entreprise. Les sections suivantes présentent les rapports de tableau croisé dynamique et les rapports de graphique croisé dynamique.

Conseil    Vous pouvez trouver la commande Tableau croisé dynamique et Graphique croisé dynamique dans le Ruban (onglet Insertion, groupe Tableau). Pour des instructions sur la manière de créer un rapport de tableau croisé dynamique et de graphique croisé dynamique, voir Démarrage rapide : créer un rapport de tableau croisé dynamique ou Créer ou supprimer un rapport de tableau croisé dynamique ou de graphique croisé dynamique.

Dans cet article


Qu’est-ce qu’un rapport de tableau croisé dynamique ?

Un rapport de tableau croisé dynamique offre un moyen interactif de synthétiser rapidement de grandes quantités de données. Utilisez un rapport de tableau croisé dynamique pour analyser en profondeur des données numériques et répondre à des questions imprévues sur vos données. Un rapport de tableau croisé dynamique est particulièrement adapté aux opérations suivantes :

  • interroger de grandes quantités de données de différentes manières conviviales ;
  • obtenir des sous-totaux et agréger des données numériques, résumer les données par catégories et sous-catégories, et créer des calculs et des formules personnalisées ;
  • développer et réduire les niveaux de données afin de cibler vos résultats et les analyser en détail à partir des données synthétisées par domaines ;
  • déplacer des lignes dans des colonnes ou des colonnes dans des lignes (par « glissement ») afin d'afficher différents résumés des données sources ;
  • filtrer, trier, grouper et mettre conditionnellement en forme le sous-ensemble de données le plus utile et pertinent afin de vous recentrer sur les informations voulues ;
  • présenter des rapports en ligne ou imprimés concis, annotés et bien organisés.

Vous utilisez un rapport de tableau croisé dynamique lorsque vous souhaitez analyser des totaux connexes, notamment lorsque vous avez une longue liste de chiffres à additionner et que vous souhaitez comparer plusieurs faits à propos de chaque chiffre. Dans le rapport de tableau croisé dynamique illustré ci-dessous, vous pouvez aisément voir comment les ventes d'articles de golf pour le troisième trimestre, stockées dans la cellule F3, se comparent aux ventes d'articles pour un autre sport, aux ventes d'un autre trimestre ou à l'ensemble des ventes.


Exemple de données sources et rapport de tableau croisé dynamique résultant
Légende 1 Données sources provenant ici d'une feuille de calcul
Légende 2 Les valeurs sources du résumé Golf Trim3 dans le rapport de tableau croisé dynamique
Légende 3 Le rapport de tableau croisé dynamique entier
Légende 4 Synthèse des valeurs stockées en C2 et C8 provenant des données sources

Dans un rapport de tableau croisé dynamique, chaque colonne ou champ de vos données sources devient un champ de tableau croisé dynamique (champ : dans un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique, catégorie de données issue d’un champ situé dans les données de la source. Les rapports de tableau croisé dynamique comportent des champs de ligne, de colonne, de page et de données. Les rapports de graphique croisé dynamique comportent des champs de série, de catégorie, de page et de données.) qui synthétise plusieurs lignes d'informations. Dans l'exemple précédent, la colonne Sport devient le champ Sport et chaque enregistrement de Golf est synthétisé dans un élément (élément : sous-catégorie d’un champ de rapports de tableau ou de graphique croisé dynamique. Par exemple, le champ « Mois » peut comporter des éléments tels que « Janvier », « Février », etc.) Golf unique.

Un champ de valeur, tel que Total des ventes, contient les valeurs à synthétiser. La cellule F3 du rapport précédent contient le total de la valeur Ventes de toutes les lignes des données sources pour lesquelles la colonne Sport contient Golf et la colonne Trimestre contient Trim3. Par défaut, les données de la zone Valeurs résument les données de la source sous-jacente dans le rapport de graphique croisé dynamique comme suit : les valeurs numériques utilisent la fonction SOMME et les valeurs de texte la fonction NB.

Pour créer un rapport de tableau croisé dynamique, vous devez définir ses données sources, spécifier un emplacement dans le classeur et disposer les champs.

Pour plus d'informations, voir Créer ou supprimer un rapport de tableau croisé dynamique ou de graphique croisé dynamique et Créer et modifier la disposition des champs dans un rapport de tableau croisé dynamique ou de graphique croisé dynamique.

Haut de la page Haut de la page

Exemples d'utilisation d'un rapport de tableau croisé dynamique

Après avoir créé le rapport de tableau croisé dynamique initial en définissant la source des données, en organisant les champs dans la liste de champs de tableau croisé dynamique et en choisissant une disposition initiale, vous faites souvent les tâches suivantes en travaillant avec un rapport de tableau croisé dynamique :

Explorer les données    comme suit :

  • Développer et réduire les données, et afficher les détails sous-jacents des valeurs.
  • Trier, filtrer et grouper les champs et les éléments.
  • Modifier les fonctions de synthèse et ajouter des calculs et des formules personnalisées.

Modifier la disposition du formulaire et l'organisation des champs    comme suit :

  • Changer le format du rapport de tableau croisé dynamique : compacté, plan ou tabulaire.
  • Ajouter, réorganiser et supprimer des champs.
  • Modifier l'ordre des champs ou des éléments.

Modifier la disposition des colonnes, des lignes et des sous-totaux    comme suit :

  • Activer ou désactiver les en-têtes des colonnes et des lignes, ou afficher ou masquer les lignes vides.
  • Afficher les sous-totaux au-dessus ou au-dessous de leurs lignes.
  • Ajuster les largeurs de colonne lors de la réactualisation.
  • Déplacer un champ de colonne vers une zone de ligne ou un champ de ligne vers une zone de colonne.
  • Fusionner ou annuler la fusion des cellules pour les éléments de lignes et de colonnes externes.

Modifier l'affichage des cellules vides et des erreurs    comme suit :

  • Modifier le mode d'affichage des erreurs et des cellules vides.
  • Modifier l'affichage des éléments et des étiquettes vides de données.
  • Afficher ou masquer les sauts de ligne

Modifier le format    comme suit :

Haut de la page Haut de la page

Qu’est-ce qu’un rapport de graphique croisé dynamique ?

Un rapport de graphique croisé dynamique fournit une représentation graphique des données contenues dans un rapport de tableau croisé dynamique, qui dans ce cas est appelé rapport de tableau croisé dynamique associé (rapport de tableau croisé dynamique associé : rapport fournissant des données sources au rapport de graphique croisé dynamique. Il est créé automatiquement lorsque vous créez un nouveau rapport de graphique croisé dynamique. Lorsque vous modifiez la disposition de l’un des rapports, l’autre change également.). Lorsque vous créez un rapport de graphique croisé dynamique, les filtres sont affichés dans la zone de graphique (zone graphique : ensemble du graphique et de ses éléments constitutifs.) afin que vous puissiez trier et filtrer les données sous-jacentes. Les modifications que vous apportez à la disposition des champs et aux données dans le rapport de tableau croisé dynamique associé sont immédiatement répercutées dans le rapport de graphique croisé dynamique.

Un rapport de graphique croisé dynamique affiche des séries de données (série de données : points de données associés qui sont tracés dans un graphique et proviennent de lignes ou de colonnes de feuilles de données. Chaque série de données d’un graphique dispose d’une couleur ou d’un motif unique. Vous pouvez tracer une ou plusieurs séries de données dans un graphique. Les graphiques en secteurs ne comportent qu’une série de données.), des catégories, des marqueurs de données (indicateur de données : barre, aire, point, secteur ou autre symbole dans un graphique qui représente un point de données ou une valeur issue d’une cellule de feuille de calcul. Les indicateurs de données associées d’un graphique constituent une série de données.) et des axes (axe : ligne bordant la zone de traçage du graphique et servant de référence pour la mesure. L’axe des ordonnées (Y) est généralement vertical et contient des données. L’axe des abscisses (X) est généralement l’axe horizontal et contient des catégories.) tout comme les graphiques standard. Vous pouvez également modifier le type de graphique ainsi que d’autres options, telles que les titres (titres dans les graphiques : texte descriptif automatiquement aligné sur un axe ou centré en haut d’un graphique.), l’emplacement de la légende (légende : zone identifiant les motifs ou les couleurs attribués aux séries de données ou catégories d’un graphique.), les étiquettes de données (étiquette de données : étiquette qui fournit des informations supplémentaires sur une marque de données représentant un point de données ou une valeur issue d’une cellule de feuille de calcul.) et l’emplacement du graphique.


Rapport de graphique croisé dynamique de ventes d'articles de sport par trimestre

Rapport de graphique croisé dynamique


Vous pouvez créer un rapport de graphique croisé dynamique automatiquement lors de la création d'un rapport de tableau croisé dynamique, ou créer un rapport de graphique croisé dynamique à partir d'un rapport de tableau croisé dynamique existant.

Pour plus d'informations, voir Créer ou supprimer un rapport de tableau croisé dynamique ou de graphique croisé dynamique et Créer et modifier la disposition des champs dans un rapport de tableau croisé dynamique ou de graphique croisé dynamique.

Haut de la page Haut de la page

Comparaison entre un rapport de tableau croisé dynamique et un rapport de graphique croisé dynamique

Lorsque vous créez un rapport de graphique croisé dynamique à partir d'un rapport de tableau croisé dynamique, la disposition du rapport de graphique croisé dynamique, à savoir la position dans ses champs, est initialement déterminée par la disposition du rapport de tableau croisé dynamique. Lorsque vous créez le rapport de graphique croisé dynamique, vous déterminez la disposition du graphique en faisant glisser les champs de la liste de champs de tableau croisé dynamique vers les zones voulues de la feuille de graphique (feuille de graphique : feuille d’un classeur qui contient uniquement un graphique. Une feuille de graphique est utile lorsque vous voulez visualiser un graphique ou un rapport de graphique croisé dynamique indépendamment des données d’une feuille de calcul ou d’un rapport de tableau croisé dynamique.).

Note    Les totaux et sous-totaux d’un rapport de tableau croisé dynamique associé sont ignorés dans un rapport de graphique croisé dynamique.

Les rapports de tableau et de graphique croisé dynamique de chiffres de ventes montrent les relations entre les deux.


Correspondance d'une ligne et d'une catégorie et d'une colonne et d'une série
Légende 1 Une étiquette de ligne correspond à une catégorie
Légende 2 Une étiquette de colonne correspond à une série de données

Haut de la page Haut de la page

Différences entre un graphique croisé dynamique et un graphique standard

Si vous connaissez les graphiques standard, vous constaterez que la plupart des opérations sont identiques dans les rapports de graphique croisé dynamique. Cependant, il existe plusieurs différences :

Orientation Ligne/Colonne    Contrairement à un graphique standard, vous ne pouvez pas modifier l’orientation ligne/colonne d’un graphique croisé dynamique à l’aide de la boîte de dialogue Sélectionner la source de données. Cependant, vous pouvez faire pivoter les étiquettes Ligne et Colonne du rapport de tableau croisé dynamique associé pour obtenir le même effet.

Types de graphiques    Vous pouvez transformer un rapport de graphique croisé dynamique en n'importe quel type de graphique à l'exception d'un graphique en nuages de points, boursier ou en bulles.

Données sources    Les graphiques standard sont liés directement aux cellules de feuille de calcul. Les rapports de graphique croisé dynamique sont basés sur la source de données du rapport de tableau croisé dynamique (rapport de tableau croisé dynamique associé : rapport fournissant des données sources au rapport de graphique croisé dynamique. Il est créé automatiquement lorsque vous créez un nouveau rapport de graphique croisé dynamique. Lorsque vous modifiez la disposition de l’un des rapports, l’autre change également.). Contrairement à un graphique standard, vous ne pouvez pas modifier la plage de données du graphique dans la boîte de dialogue Sélectionner la source de données d’un rapport de graphique croisé dynamique.

Mise en forme    L'essentiel de la mise en forme, y compris les éléments de graphique que vous ajoutez, la disposition et le style, est conservé lorsque vous actualisez (actualisation : permet de mettre à jour le contenu d’un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique afin de tenir compte des modifications apportées aux données sources sous-jacentes. Si le rapport a été créé à partir de données externes, l’actualisation a pour effet d’exécuter la requête sous-jacente en vue de récupérer les nouvelles données ou les données modifiées.)un rapport de graphique croisé dynamique. Toutefois, les courbes de tendance (courbe de tendance : représentation graphique des tendances de séries de données, telle qu’une courbe ascendante pour représenter une augmentation des ventes sur une période de plusieurs mois. Les courbes de tendance permettent d’étudier les problèmes de prévision, et sont également appelées analyse de régression.), les étiquettes de données (étiquette de données : étiquette qui fournit des informations supplémentaires sur une marque de données représentant un point de données ou une valeur issue d’une cellule de feuille de calcul.), barres d'erreur (barres d’erreur : généralement utilisées dans des données statistiques ou scientifiques, les barres d’erreur affichent des erreurs potentielles ou le degré d’incertitude relatif à chaque indicateur de données d’une série.)et autres modifications apportées aux jeux de données ne sont pas conservées. Les graphiques standard conservent cette mise en forme une fois qu'elle a été appliquée.

Même si vous ne pouvez pas redimensionner directement un rapport de graphique croisé dynamique, vous pouvez augmenter la taille de la police du texte pour redimensionner efficacement les étiquettes.

Haut de la page Haut de la page

Utilisation des données sources d’un rapport de graphique croisé dynamique ou d’un tableau croisé dynamique

Lorsque vous créez un rapport de tableau croisé dynamique ou un rapport de graphique croisé dynamique, vous pouvez utiliser différents types de données sources (données sources : liste ou table utilisée pour créer un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique. Les données sources peuvent provenir d’une liste ou d’une plage Microsoft Excel, d’une base de données ou d’un cube externe, ou d’un autre rapport de tableau croisé dynamique.).

Création d’un tableau croisé dynamique ou d’un graphique croisé dynamique à partir des données de feuille de travail

Vous pouvez utiliser des données d’une feuille de calcul Microsoft Excel comme base pour un rapport. Les données doivent se présenter sous forme de liste, avec des étiquettes de colonnes dans la première ligne. Chaque cellule des lignes suivantes doit contenir les données appropriées à son titre de colonne. Les données intéressantes ne doivent pas contenir de lignes ni de colonnes vides. Excel utilise vos étiquettes de colonnes pour les noms de champ (champ : dans un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique, catégorie de données issue d’un champ situé dans les données de la source. Les rapports de tableau croisé dynamique comportent des champs de ligne, de colonne, de page et de données. Les rapports de graphique croisé dynamique comportent des champs de série, de catégorie, de page et de données.) du rapport.

Utilisation d'une plage nommée    Pour faciliter la mise à jour du rapport, attribuez un nom (nom : mot ou chaîne de caractères qui représente une cellule, une plage de cellules, une formule ou une valeur constante. Utilisez des noms faciles à comprendre, tels que Produits, pour faire référence à des plages difficiles à comprendre, telles que Ventes!C20:C30.) à la plage source et utilisez-le lorsque vous créez le rapport. Si la plage nommée se développe pour inclure plus de données, vous pouvez actualiser (actualisation : permet de mettre à jour le contenu d’un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique afin de tenir compte des modifications apportées aux données sources sous-jacentes. Si le rapport a été créé à partir de données externes, l’actualisation a pour effet d’exécuter la requête sous-jacente en vue de récupérer les nouvelles données ou les données modifiées.) le rapport pour inclure les nouvelles données.

Tableaux Excel    Étant déjà au format de liste, les tableaux Excel conviennent naturellement comme sources de données pour tableau croisé dynamique. Lorsque vous actualisez le rapport tableau croisé dynamique, les données nouvelles et mises à jour data du tableau Excel sont automatiquement incluses dans l'opération d'actualisation.

Inclusion de totaux    Excel crée automatiquement des sous-totaux et des totaux généraux dans un rapport de tableau croisé dynamique. Si la liste source contient des sous-totaux et totaux généraux automatiques créés avec la commande Sous-total du groupe Plan de l'onglet Données, utilisez cette commande pour les supprimer avant de créer le rapport.

Utilisation d’une source de données externe pour créer un tableau croisé dynamique ou un graphique croisé dynamique

Vous pouvez récupérer des données d'une source externe à Excel, telle qu'une base de données (base de données : collection de données relatives à un sujet ou à un objectif particulier. Dans une base de données, les informations sur une entité particulière, par exemple, un employé ou une commande, sont classés en tables, enregistrements et champs.), un cube OLAP (OLAP : technologie de base de données optimisée pour effectuer des requêtes et des rapports au lieu de traiter des transactions. Les données OLAP sont organisées par niveaux hiérarchiques et stockées dans des cubes au lieu de tables.) ou un fichier texte. Par exemple, vous pouvez tenir à jour une base de données de ventes de disques que vous souhaitez synthétiser et analyser.

Fichiers ODC (Office Data Connection)    Si vous utilisez un fichier ODC pour extraire des données externes (données externes : données stockées hors de Microsoft Excel, par exemple dans des bases de données créées dans Microsoft Access, dBASE, SQL Server ou sur un serveur Web.) pour votre rapport, vous pouvez retourner les données directement dans un rapport de tableau croisé dynamique. L'utilisation de fichiers ODC est la méthode recommandée pour extraire des données externes pour vos rapports.

Données sources OLAP    Lorsque vous récupérez des données sources d'une base de données OLAP ou d'un fichier cube (cube : structure de données OLAP. Un cube contient des dimensions, par exemple Pays/Région/Ville, et des champs de données, comme Montant ventes. Les dimensions organisent les types de données en hiérarchies avec divers niveaux de détail, et les champs de données mesurent des quantités.), les données sont uniquement renvoyées à Excel sous la forme d'un rapport de tableau croisé dynamique ou d'un rapport de tableau croisé dynamique converti en fonctions de feuille de calcul.

Données sources non-OLAP    Il s'agit des données sous-jacentes d'un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique qui proviennent d'une source autre qu'une base de données OLAP. Par exemple, les données de bases de données relationnelles ou de fichiers texte.

Utilisation d'un autre rapport de tableau croisé dynamique comme source de données

Le cache de tableau croisé dynamique    Chaque fois que vous créez un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique, Excel stocke une copie des données du rapport en mémoire et enregistre cette zone de stockage comme une partie du fichier classeur. Ainsi, de la mémoire et de l'espace disque supplémentaires sont nécessaires pour chaque nouveau rapport. Toutefois, lorsque vous utilisez un rapport de tableau croisé dynamique existant comme source pour un nouveau rapport dans le même classeur, les deux rapports partagent la même copie de données. Étant donné que vous réutilisez la même zone de stockage, la taille du fichier classeur est réduite et moins de données sont conservées en mémoire.

Exigences d'emplacement    Pour utiliser un rapport de tableau croisé dynamique comme source pour un autre rapport, les deux rapports doivent se trouver dans le même classeur. Si ce n'est pas le cas, copiez le rapport de tableau croisé dynamique source à l'emplacement du classeur où vous voulez créer le nouveau rapport. Les rapports de tableau et de graphique croisé dynamique dans des classeurs différents sont distincts, chacun dispose de sa propre copie des données en mémoire et dans les fichiers classeurs.

Les modifications affectent les deux rapports    Lorsque vous actualisez (actualisation : permet de mettre à jour le contenu d’un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique afin de tenir compte des modifications apportées aux données sources sous-jacentes. Si le rapport a été créé à partir de données externes, l’actualisation a pour effet d’exécuter la requête sous-jacente en vue de récupérer les nouvelles données ou les données modifiées.) les données du nouveau rapport, Excel met également à jour les données dans le rapport source et inversement. Lorsque vous groupez ou dissociez des éléments dans un rapport, les deux rapports sont affectés. Lorsque vous créez des champs calculés (champ calculé : champ d’un rapport de tableau croisé dynamique ou de graphique croisé dynamique qui utilise une formule que vous avez créée. Les champs calculés peuvent effectuer des calculs à partir du contenu d’autres champs du rapport de tableau croisé dynamique ou de graphique croisé dynamique.) ou des éléments calculés (élément calculé : élément d’un champ d’un tableau croisé dynamique ou d’un graphique croisé dynamique qui utilise une formule que vous avez créée. Les éléments calculés peuvent effectuer des calculs à partir du contenu d’autres éléments d’un même champ d’un rapport de tableau croisé dynamique ou de graphique croisé dynamique.) dans un rapport, les deux rapports sont affectés.

Rapports de graphique croisé dynamique     Vous pouvez baser un nouveau rapport de tableau ou graphique croisé dynamique sur un autre rapport de tableau croisé dynamique, mais vous ne pouvez pas le baser directement sur un autre rapport de graphique croisé dynamique. Toutefois, Excel crée un rapport de tableau croisé dynamique associé (rapport de tableau croisé dynamique associé : rapport fournissant des données sources au rapport de graphique croisé dynamique. Il est créé automatiquement lorsque vous créez un nouveau rapport de graphique croisé dynamique. Lorsque vous modifiez la disposition de l’un des rapports, l’autre change également.) à partir des mêmes données lorsque vous créez un rapport de graphique croisé dynamique, afin de pouvoir baser le nouveau rapport sur le rapport associé. Les modifications d'un rapport de graphique croisé dynamique affectent le rapport de tableau croisé dynamique associé, et vice-versa.

Modification des données sources d’un rapport de tableau croisé dynamique existant

Lorsque des modifications sont apportées aux données sources (données sources : liste ou table utilisée pour créer un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique. Les données sources peuvent provenir d’une liste ou d’une plage Microsoft Excel, d’une base de données ou d’un cube externe, ou d’un autre rapport de tableau croisé dynamique.), il peut arriver que des données différentes soient disponibles pour analyse. Vous pouvez par exemple souhaiter passer d'une base de données de test à une base de données de production de manière pratique. Vous pouvez mettre à jour un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique à l'aide de nouvelles données similaires aux informations de connexion aux données d'origine en actualisant (actualisation : permet de mettre à jour le contenu d’un rapport de tableau ou de graphique croisé dynamique afin de tenir compte des modifications apportées aux données sources sous-jacentes. Si le rapport a été créé à partir de données externes, l’actualisation a pour effet d’exécuter la requête sous-jacente en vue de récupérer les nouvelles données ou les données modifiées.) le rapport.

Pour inclure des données supplémentaires ou différentes, vous pouvez redéfinir les données sources du rapport. Si les données sont radicalement différentes avec de nombreux champs nouveaux ou supplémentaires, il peut s'avérer plus simple de créer un nouveau rapport.

Affichage de nouvelles données après actualisation        Actualiser un rapport peut également modifier les données qui sont disponibles pour affichage. Pour les rapports basés sur des listes de feuilles de calcul, Excel récupère de nouveaux champs dans la plage source ou dans la plage nommée (nom : mot ou chaîne de caractères qui représente une cellule, une plage de cellules, une formule ou une valeur constante. Utilisez des noms faciles à comprendre, tels que Produits, pour faire référence à des plages difficiles à comprendre, telles que Ventes!C20:C30.) spécifiée. Pour les rapports basés sur des données externes, Excel récupère de nouvelles données qui correspondent aux critères de la requête (requête : dans Microsoft Query ou Microsoft Access, moyen de rechercher les enregistrements qui répondent à une question particulière que vous posez sur les données stockées dans une base de données.) sous-jacente ou les données qui deviennent disponibles dans un cube (cube : structure de données OLAP. Un cube contient des dimensions, par exemple Pays/Région/Ville, et des champs de données, comme Montant ventes. Les dimensions organisent les types de données en hiérarchies avec divers niveaux de détail, et les champs de données mesurent des quantités.) OLAP. Vous pouvez afficher tous les nouveaux champs dans la liste de champs et les ajouter au rapport.

Modification des cubes OLAP créés     Les rapports basés sur des données OLAP ont toujours accès à toutes les données du cube. Si vous créez un fichier de cube hors connexion (fichier de cube hors connexion : fichier que vous créez sur votre disque dur ou en partage réseau pour stocker des données sources OLAP d’un rapport de tableau ou graphique croisé dynamique. Les fichiers de cube hors connexion permettent de continuer à travailler lorsque vous êtes déconnecté du serveur OLAP.) qui contient un sous-ensemble de données dans un cube du serveur, vous pouvez utiliser la commande OLAP hors connexion pour modifier votre fichier de cube de sorte qu'il contienne des différentes données du serveur.

Haut de la page Haut de la page

 
 
S'applique à :
Excel 2010