Power View : explorer, visualiser et présenter vos données

 Important    Cette fonctionnalité n’est pas disponible dans Office sur un PC Windows RT. Power View et Power Pivot sont disponibles dans les éditions Office Professionnel Plus et Office 365 Professionnel Plus, ainsi que l’édition autonome d’Excel 2013. Voir Les classeurs Excel 2010 avec Power Pivot ne fonctionnent pas dans certaines versions d’Excel 2013 . Vous souhaitez connaître la version d’Office que vous utilisez ?

Power View constitue une expérience d’exploration, de visualisation et de présentation interactives des données qui encourage la génération intuitive de rapports ad hoc. Power View est une fonctionnalité de Microsoft Excel 2013 et Microsoft SharePoint Server 2010 et 2013 disponible avec le complément SQL Server 2012 Service Pack 1 Reporting Services de Microsoft SharePoint Server Enterprise Edition.

Power View inclut de nouvelles fonctionnalités, dans le cadre de Power BI pour Office 365  :

Pour plus d’informations, voir Nouveautés de Power View dans Excel 2013 et SharePoint Server.

Visionnez des vidéos sur Power View et Power Pivot

Carte avec un histogramme dans Power View

Également dans cet article


Découvrir Power View

Power View inclut deux versions :

Pour les deux versions de Power View, Silverlight doit être installé sur l’ordinateur.

Vous ne pouvez pas ouvrir un fichier RDLX de Power View dans Excel, ni ouvrir un fichier XLSX d’Excel avec des feuilles Power View dans Power View dans SharePoint. Vous ne pouvez pas non plus copier des graphiques ou d’autres visualisations du fichier RDLX dans le classeur Excel.

En revanche, vous pouvez enregistrer des fichiers XLSX d’Excel avec des feuilles Power View dans SharePoint Server, soit en local soit dans Office 365, puis ouvrir ces fichiers dans SharePoint. Pour en savoir plus, consultez Power View dans Excel dans SharePoint Server 2013 ou dans SharePoint Online dans Office 365.

 Conseil    Dans le cadre de Power BI pour Office 365 , vous pouvez désormais afficher des feuilles Power View dans Excel dans votre navigateur, sans installer Silverlight. Découvrez la version HTML5 de Power View .

Sources de données pour Power View

Dans Excel 2013, vous pouvez utiliser des données exactement comme dans Excel, comme base pour Power View dans Excel et SharePoint. Lorsque vous ajoutez des tables et créez des relations entre elles, Excel crée un modèle de données sous-jacent. Un modèle de données est un ensemble de tables et de leurs relations qui reflète les relations réelles entre les fonctions d’entreprise et les processus, par exemple, la façon dont les produits sont liés au stock et aux ventes. Vous pouvez continuer à modifier et améliorer ce même modèle de données dans Power Pivot dans Excel, afin de créer un modèle de données plus complexe pour les rapports Power View.

Avec Power View, vous pouvez interagir avec les données :

Haut de la page Haut de la page

Créer des graphiques et autres visualisations

Dans Power View, vous pouvez créer rapidement diverses visualisations, des tables et des matrices aux graphiques en secteurs, à barres et à bulles et aux ensembles de graphiques de multiples. Pour chaque visualisation que vous souhaitez créer, démarrez avec une table, que vous pourrez ensuite convertir facilement en d’autres visualisations afin de trouver celle qui illustre le mieux vos données. Pour créer une table, cliquez sur une table ou un champ dans la liste des champs, ou faites glisser un champ de la liste des champs vers la vue. Power View dessine la table dans la vue, affichant les données réelles et ajoutant automatiquement des en-têtes de colonnes.

Pour convertir une table en d’autres visualisations, cliquez sur un type de visualisation sous l’onglet Création. Power View active uniquement les graphiques et les autres visualisations qui fonctionnent le mieux avec les données de cette table. Par exemple, si Power View ne détecte pas de valeurs numériques agrégées, aucun graphique n’est activé.

En savoir plus en consultant les graphiques et autres visualisations de données dans Power View

Haut de la page Haut de la page

Filtrer et mettre en évidence des données

Power View propose plusieurs moyens pour filtrer les données. Power View utilise les métadonnées du modèle de données sous-jacent pour comprendre les relations qui existent entre les tables et les champs d’un classeur ou d’un rapport. En raison de ces relations, vous pouvez utiliser une visualisation pour filtrer et mettre en surbrillance toutes les visualisations dans une feuille ou une vue. Vous pouvez également afficher la zone de filtres et définir des filtres qui s’appliquent à une visualisation individuelle ou à toutes les visualisations sur une feuille ou une vue. Dans Power View dans SharePoint, vous pouvez laisser le volet de filtre visible ou le masquer avant de basculer en mode de lecture ou de plein écran.

En savoir plus en consultant Filtrage et mise en surbrillance dans Power View.

Haut de la page Haut de la page

Segments

Les segments dans Excel vous permettent de comparer et d’évaluer vos données selon différentes perspectives. Les segments sont similaires dans Power View. Lorsque vous disposez de plusieurs segments sur une vue et que vous sélectionnez une entrée dans un segment, cette sélection filtre les autres segments dans la vue.

En savoir plus sur les Segments dans Power View.

Tri

Vous pouvez trier les tables, les matrices, les graphiques à barres et les histogrammes, ainsi que des ensembles de petits multiples dans Power View. Vous triez les colonnes dans les tables et les matrices, les catégories ou les valeurs numériques dans les graphiques et le champ de multiple ou les valeurs numériques dans les ensembles de multiples. Dans chaque cas, vous pouvez trier dans l’ordre croissant ou décroissant sur des attributs, tels que le nom de produit, ou sur des valeurs numériques, telles que les ventes totales.

En savoir plus dans Tri dans Power View.

Haut de la page Haut de la page

Rapports avec plusieurs vues dans Power View dans SharePoint

Un même rapport Power View dans SharePoint peut contenir plusieurs vues. Toutes les vues d’un rapport Power View dans SharePoint sont basées sur le même modèle tabulaire. Chaque vue possède ses propres visualisations et les filtres sur chaque vue concernent cette vue uniquement.

En savoir plus en consultant Rapports comportant plusieurs vues dans Power View dans SharePoint.

 Remarque    Dans Excel, chaque feuille Power View est une feuille de calcul distincte. Un classeur Excel unique peut contenir un nombre illimité de feuilles Power View , et chaque feuille Power View peut être basée sur un modèle différent. En savoir plus sur les Feuilles Power View se connectant à des modèles de données différents dans Nouveautés de Power View dans Excel 2013 et dans SharePoint Server .

Haut de la page Haut de la page

Partager des rapports Power View

Les rapports Power View sont toujours présentables ; vous pouvez parcourir vos données et les présenter à tout moment, car vous travaillez avec des données réelles. Vous n’avez pas besoin d’afficher un aperçu du rapport pour voir à quoi il ressemble.

Partager Power View dans Excel

Partagez vos classeurs Excel avec des feuilles Power View de différentes manières :

Sur un site Power BI pour Office 365.    Les lecteurs de votre rapport peuvent afficher les feuilles Power View dans Silverlight ou en HTML5.

Dans l’application Power BI pour Windows.    Dans l’application, les lecteurs de votre rapport peuvent consulter et interagir avec du contenu Excel et Power View sur n’importe quel PC ou tablette Windows 8, 8.1 ou Windows RT, y compris Surface.

Sur un site SharePoint Server 2013 ou SharePoint Online.    Les lecteurs de votre rapport peuvent afficher les feuilles Power View dans les classeurs que vous avez enregistrés ici et interagir avec, localement ou dans le cloud.

Partager des rapports Power View dans SharePoint (fichiers RDLX)

Dans les modes de présentation de lecture et de plein écran, le ruban et les autres outils de conception sont masqués afin de laisser plus de place aux visualisations. Le rapport est toujours entièrement interactif, avec des fonctionnalités de filtrage et de mise en surbrillance.

Lorsque vous créez des rapports Power View dans SharePoint, vous les enregistrez dans SharePoint Server 2010 ou 2013, où d’autres utilisateurs peuvent les afficher et interagir avec eux. D’autres personnes peuvent également les modifier, et selon les autorisations dont elles disposent sur le serveur, elles peuvent enregistrer leurs modifications. En savoir plus sur la création, l’enregistrement et l’impression des rapports Power View.

Vous pouvez également exporter une version interactive de votre rapport Power View dans SharePoint vers PowerPoint. Chaque vue dans Power View devient une diapositive distincte de PowerPoint. L’interaction avec les rapports Power View exportés vers PowerPoint est semblable à l’interaction avec les vues Power View en mode de lecture et en mode plein écran. Vous pouvez interagir avec les visualisations et les filtres dans chaque vue, mais vous ne pouvez pas créer de visualisations ni de filtres.

En savoir plus sur l’exportation d’un rapport depuis Power View dans SharePoint vers PowerPoint.

Haut de la page Haut de la page

Imprimer des rapports Power View

Les rapports Power View sont conçus pour l’interaction, que ce soit dans les fichiers XLSX d’Excel ou les fichiers RDLX dans SharePoint : il vous suffit d’appuyer sur les valeurs d’un graphique pour affecter les valeurs dans les autres. Vous pouvez imprimer une feuille Power View même si le résultat reste statique (le papier n’offre aucune interactivité).

En outre, vous créez un rapport Power View pour qu’il s’affiche correctement à l’écran : Vous faites en sorte que les graphiques, les tableaux et les autres visuels apparaissent tous à l’écran. Il peut arriver qu’un graphique ou un tableau ait une barre de défilement : le lecteur doit dès lors faire défiler la page pour afficher le reste des valeurs dans ce graphique ou tableau. Là encore, les barres de défilement ne fonctionnent pas sur le papier.

Définir les propriétés de la création de rapports Power View dans Power Pivot

Vous pouvez définir diverses propriétés dans Power Pivot pour améliorer l’expérience de création de rapports Power View.

  • Sélectionner les agrégations par défaut
  • Définir le titre, l’image et l’identificateur par défaut pour chaque table dans votre modèle

Haut de la page Haut de la page

Performances

Pour améliorer les performances, Power View récupère uniquement les données dont il a besoin, à un moment donné, pour une visualisation des données. Par conséquent, même si une table de la feuille ou la vue est basée sur un modèle de données sous-jacent qui contient des millions de lignes, Power View extrait uniquement des données pour les lignes qui sont visibles dans la table à un moment donné. Si vous faites glisser la barre de défilement vers le bas de la table, vous remarquez qu’elle remonte à nouveau pour vous permettre de continuer le défilement vers le bas à mesure que Power View récupère des lignes supplémentaires.

Haut de la page Haut de la page

Comparaison de Power View, du Générateur de rapports et du Concepteur de rapports

Power View ne remplace pas les produits de création de rapports Reporting Services existants.

Le Concepteur de rapports est un environnement de conception complexe que les développeurs et les professionnels de l’informatique utilisent pour la création de rapports incorporée dans leurs applications. Dans le Concepteur de rapports, ils peuvent créer des rapports opérationnels, des sources de données partagées et des datasets partagés, ainsi que les contrôles de visionneuse de rapports d’auteur.

Dans le Générateur de rapports, les professionnels de l’informatique et les utilisateurs expérimentés peuvent créer des rapports opérationnels puissants, ainsi que des parties de rapports réutilisables et des datasets partagés.

Le Générateur de rapports et le Concepteur de rapports créent des rapports RDL ; Power View crée des rapports RDLX. Power View ne peut pas ouvrir de rapports RDL, et inversement.

 Remarque    Les rapports RDL peuvent s’exécuter sur des serveurs de rapports en mode natif Reporting Services ou en mode SharePoint.

Les rapports RDLX Power View peuvent uniquement s’exécuter sur des serveurs de rapports en mode SharePoint.

Le Concepteur de rapports et le Générateur de rapports sont fournis dans SQL Server 2012 Service Pack 1 Reporting Services, avec Power View. En savoir plus sur les Outils SQL Server Reporting Services.

Haut de la page Haut de la page

En savoir plus sur Power View

Power View dans Excel et dans SharePoint

Nouveautés de Power View dans Excel 2013 et SharePoint Server

Tâches de conception Power View de base

Graphiques et autres visualisations dans Power View

Filtrage et mise en surbrillance dans Power View

Hiérarchies dans Power View

Tri dans Power View

Modifier une somme en moyenne ou toute autre agrégation dans Power View

Mettre en forme des rapports Power View

Power View dans Excel

Démarrer Power View dans Excel 2013

Relations dans Power View

Actualiser les données ou le modèle de données pour une feuille Power View

Power View dans Excel dans SharePoint Server ou SharePoint Online dans Office 365

Didacticiel : optimiser votre modèle de données pour la création de rapports Power View

Didacticiel : créer un rapport Power View avec des données Windows Azure Marketplace

Visualisation de l’événement sportif d’été avec Power View dans Excel 2013

Guide de mise en route de Power BI

Power View dans SharePoint

Configuration système requise pour Power View dans SharePoint

Créer, enregistrer et imprimer des rapports Power View dans SharePoint

Raccourcis clavier et accessibilité dans Power View dans SharePoint

Rapports avec plusieurs vues dans Power View dans SharePoint

Objets de modèle multidimensionnel dans Power View

Haut de la page Haut de la page

 
 
S'applique à :
Excel 2013, Power View dans Excel 2013, Power View dans SharePoint Server 2013