Créer un modèle de données dans Excel

 Important    Cette fonctionnalité n’est pas disponible dans Office sur un PC Windows RT. Vous souhaitez connaître la version d’Office que vous utilisez ?</Hyperlink>

Un modèle de données est une nouvelle méthode permettant d’intégrer les données de plusieurs tables et de créer une source de données relationnelles efficace au sein d’un classeur Excel. Dans Excel, les modèles de données sont utilisés de façon transparente, fournissant des données tabulaires utilisées dans les tableaux croisés dynamiques, les graphiques croisés dynamiques et les rapports Power View.

La plupart du temps, vous ne saurez même pas que le modèle est là. Dans Excel, un modèle de données est visualisé comme une collection de tables dans une liste de champs. Pour travailler avec le modèle directement, vous devrez utiliser le complément Microsoft Office Power Pivot dans Microsoft Excel 2013.

Lors de l’importation de données relationnelles, la création d’un modèle est automatique lorsque vous sélectionnez plusieurs tables :

  1. Dans Excel, utilisez Données > Obtenir des données externes pour importer des données à partir d’Access ou d’une autre base de données relationnelle qui contient plusieurs tables associées.
  2. Excel vous invite à sélectionner une table. Cochez Activer la sélection de plusieurs tables.

    Boîte de dialogue Sélectionner la table
  3. Sélectionnez deux tables ou plus, cliquez sur Suivant, puis sur Terminer.
  4. Dans Importer des données, choisissez l'option de visualisation des données que vous souhaitez, par exemple un tableau croisé dynamique dans une nouvelle feuille, et générez votre rapport.

Vous avez maintenant un modèle de données qui contient toutes les tables que vous avez importées. Étant donné que vous avez sélectionné l’option de rapport de tableau croisé dynamique, le modèle est représenté dans la liste des champs que vous utiliserez pour générer le rapport de tableau croisé dynamique.

Liste des champs de tableau croisé dynamique

Que pouvez-vous faire avec ce modèle ? Vous pouvez l'utiliser pour créer des tableaux croisés dynamiques, des graphiques croisés dynamiques et des rapports Power View dans le même classeur. Modifiez-le en ajoutant ou en supprimant des tables et, si vous utilisez le complément Power Pivot, étendez le modèle en ajoutant des colonnes calculées, des champs calculés, des hiérarchies et des indicateurs de performance clés.

Pour créer un modèle de données, l'option de visualisation est importante. Choisissez Rapport de tableau croisé dynamique, Graphique croisé dynamique ou Rapport Power View pour la visualisation des données. Ces options vous permettent de travailler avec toutes les tables. Si vous avez choisi Table, chaque table importée sera placée dans une feuille distincte. Dans cette organisation, les tables peuvent être utilisées individuellement. Pour utiliser toutes les tables ensemble, vous devez utiliser un tableau croisé dynamique, un graphique croisé dynamique, ou un rapport Power View.


 Remarques 

  • Les modèles sont créés implicitement lorsque vous importez deux ou plusieurs tables simultanément dans Excel.
  • Les modèles sont créés explicitement lorsque vous utilisez le complément Power Pivot pour importer des données. Dans le complément, le modèle est représenté dans une mise en page à onglets, où chaque onglet contient les données tabulaires. Consultez la rubrique Obtention de données à l’aide du complément Power Pivot pour découvrir les bases de l’importation de données à l’aide d’une base de données SQL Server.
  • Un modèle peut contenir une seule table. Pour créer un modèle basé sur une seule table, sélectionnez la table et cliquez sur Ajouter au modèle de données dans Power Pivot. Vous pouvez procéder de la sorte si vous souhaitez utiliser des fonctionnalités Power Pivot, comme les datasets filtrés, les colonnes calculées, les champs calculés, les indicateurs de performance clés et les hiérarchies.
  • Les relations entre les tables peuvent être créées automatiquement si vous importez des tables associées ayant des relations de clé primaire et de clé étrangère. Excel peut généralement utiliser les informations des relations importées comme base pour les relations entre les tables dans le modèle de données.
  • Pour des conseils sur la façon de réduire la taille d’un modèle de données, voir Créer un modèle de données économe en mémoire au moyen d’Excel 2013 et du complément Power Pivot.
  • Pour plus de détails, consultez le Didacticiel : Analyse des données d'un tableau croisé dynamique à l'aide d'un modèle de données dans Excel 2013.

 Conseil    Votre classeur contient des données, mais savez-vous s’il contient un modèle de données ? Vous pouvez rapidement déterminer l’état du modèle en ouvrant la fenêtre Power Pivot . Si des données apparaissent dans les onglets, un modèle existe. Pour plus d’informations, consultez Identifier les sources de données utilisées dans un modèle de données de classeur .

Utiliser un modèle de données dans un autre tableau croisé dynamique, un autre graphique croisé dynamique ou un autre rapport Power View

Un classeur Excel ne peut contenir qu'un seul modèle de données, mais ce modèle peut être utilisé à plusieurs reprises dans le classeur.

  1. Dans Excel, cliquez sur Insérer > Tableau croisé dynamique.
  2. Dans Créer un tableau croisé dynamique, cliquez sur Utiliser une source de données externes, puis cliquez sur Choisir la connexion.
  3. Dans Connexion existante, cliquez sur Tables.
  4. Sous Ce modèle de données de classeur, Tables dans le modèle de données de classeur est activé par défaut. Cliquez sur Ouvrir, puis sur OK. Une liste de champs de tableau croisé dynamique s'affiche avec toutes les tables du modèle.

Ajouter des données non liées existantes à un modèle de données

Supposons que vous avez importé ou copié beaucoup de données que vous souhaitez utiliser dans un modèle, mais que vous n'avez pas coché la case Ajouter ces données au modèle de données pendant l'importation. L'envoi de nouvelles données dans un modèle est plus simple que vous ne le pensez.

  1. Commencez par les données que vous souhaitez ajouter au modèle. Il peut s'agir de n'importe quelle plage de données, mais il est préférable d'utiliser une plage nommée.
  2. Mettez en surbrillance les cellules à ajouter, ou si les données sont dans une table ou une plage nommée, placez le curseur dans une cellule.
  3. Pour ajouter vos données, utilisez l'une de ces approches :
  • Cliquez sur Power Pivot > Charger dans le modèle de données.
  • Cliquez sur Insérer > Tableau croisé dynamique, puis activez Ajouter ces données au modèle de données dans la boîte de dialogue Créer un tableau croisé dynamique.

La plage ou la table est désormais ajoutée au modèle en tant que table liée. Pour en savoir plus sur l'utilisation des tables liées dans un modèle, consultez Ajouter des données à l'aide de tables liées Excel dans Power Pivot.

Affiner et étendre le modèle de données dans le complément Power Pivot

Dans Excel, les modèles de données servent à amplifier et enrichir l'expérience de création de rapports, notamment lorsque cette expérience inclut des tableaux croisés dynamiques ou d'autres formats de rapport qui sont destinés à l'exploration et l'analyse. Bien qu'ils soient importants, les modèles de données sont volontairement gardés à l'arrière-plan afin que vous puissiez vous concentrer sur l'opération que vous souhaitez y effectuer.

Supposons que vous souhaitiez travailler directement sur le modèle. Sachant que la liste de champs est basée sur un modèle, vous voudrez peut-être supprimer de la liste des tables ou des champs qui ne sont pas utiles. Vous souhaitez peut-être afficher toutes les données sous-jacentes fournies par le modèle ou ajouter des indicateurs de performance clés, des hiérarchies et une logique métier. Pour tous ces motifs et pour d’autres encore, vous souhaitez modifier le modèle de données.

Pour modifier ou gérer le modèle de données, utilisez le complément Power Pivot. Le complément fait partie de l’édition Office Professionnel Plus d’Excel 2013, mais n’est pas activé par défaut. En savoir plus sur le démarrage du complément Power Pivot dans Microsoft Excel 2013.

Différences entre une table dans Power Pivot et une table dans une feuille de calcul

Dans Power Pivot, vous ne pouvez pas ajouter de ligne dans une table en tapant directement dans une nouvelle ligne comme vous pouvez le faire dans une feuille de calcul Excel. En revanche, vous pouvez ajouter des lignes en utilisant les commandes Coller et en actualisant les données.

Les données d'une feuille de calcul Excel sont souvent variables et déséquilibrées : autrement dit, une ligne peut contenir des données numériques et la ligne suivante peut contenir un graphique ou une chaîne de caractères. Par opposition, une table dans Power Pivot ressemblent davantage à celles d'une base de données relationnelle, dans laquelle chaque ligne présente le même nombre de colonnes et où la plupart des colonnes contiennent des données.

Utiliser le modèle de données dans Power View

Un modèle de données est utilisé comme base d'un rapport Power View. À l'aide du complément Power Pivot, appliquez des optimisations au modèle et améliorez ainsi les rapports Power View. Les optimisations permettent de spécifier une liste de champs par défaut, choisir des champs ou des images représentatifs pour identifier des lignes spécifiques ou spécifier la façon dont les lignes avec des valeurs répétées (telles que des employés ou des clients ayant le même nom) sont gérées dans une application de création de rapports.

  1. Créez un modèle de données en important plusieurs tables liées.
  2. Cliquez sur Power Pivot > Gérer pour ouvrir la fenêtre Power Pivot.
  3. Sélectionnez une table, puis appliquez les optimisations :
  1. Cliquez sur Avancé > Ensemble de champs par défaut. Choisissez les champs qui doivent apparaître automatiquement dans un rapport Power View lorsque vous cliquez sur la table parente. Pour des informations plus détaillées, consultez Configurer l'ensemble de champs par défaut pour les rapports Power View.
  2. Cliquez sur Avancé > Comportement des tables. Optimisez ce groupe de données pour les mises en page de rapport. L'agrégation est sujette à des comportements par défaut qui produisent parfois des résultats inattendus, tels que la consolidation de lignes qui doivent être répertoriées séparément. Pour des informations plus détaillées, consultez Configurer les propriétés de comportement de table pour les rapports Power View.
  3. Cliquez sur Avancé > Catégorie de données. Certaines visualisations de rapport sont spécifiques aux types de données. Par exemple, si votre table repose sur des heures ou des dates, vous pouvez affecter une catégorie de date pour que Power View utilise des visualisations basées sur le temps.
  1. Recommencez pour les autres tables.
  2. Dans Excel, cliquez sur Insérer > Power View pour créer un nouveau rapport. Pour plus d'informations, consultez Power View : explorer, visualiser et présenter vos données.
 
 
S'applique à :
Excel 2013, Power Pivot dans Excel 2013