Ajouter une courbe de tendance ou de moyenne dans un graphique

Pour afficher les tendances des données ou les moyennes mobiles dans un graphique que vous avez créé, vous pouvez ajouter une courbe de tendance. Vous pouvez également étendre une courbe de tendance au delà de vos données actuelles pour prédire les valeurs futures. Par exemple, la courbe de tendance linéaire suivante effectue des prévisions sur deux trimestres et affiche clairement une tendance vers le haut qui semble prometteuse pour les ventes futures.

Graphique avec courbe de tendance

Vous pouvez ajouter une courbe de tendance (courbe de tendance : représentation graphique des tendances de séries de données, telle qu’une courbe ascendante pour représenter une augmentation des ventes sur une période de plusieurs mois. Les courbes de tendance permettent d’étudier les problèmes de prévision, et sont également appelées analyse de régression.) dans un graphique en 2D qui n’est pas empilé (en aires, en barres, en histogrammes, boursier, en nuages de points ou en bulles). Vous ne pouvez pas l’ajouter à un graphique empilé ou en 3D. Les graphiques en radar, en secteurs, en surface et en anneau ne prennent pas non plus en charge les courbes de tendance.

  1. Dans votre graphique, cliquez sur la série de données (série de données : points de données liés, tracés dans un graphique. Chacune des séries de données d’un graphique possède une couleur ou un motif unique et est représentée dans une légende de graphique. Vous pouvez tracer une ou plusieurs séries de données dans un graphique. Les graphiques en secteurs n’ont qu’une seule série de données.) à laquelle vous voulez ajouter une courbe de tendance ou une courbe de moyenne mobile.

Le courbe de tendance commence au niveau du premier point de données de la série de données que vous choisissez.

  1. Cliquez sur le bouton Éléments de graphique Bouton Éléments de graphique en regard du coin supérieur droit du graphique.
  2. Activez la case à cocher Courbe de tendance.
  3. Pour choisir un type différent de courbe de tendance, cliquez sur la flèche en regard de Courbe de tendance, puis cliquez sur Exponentielle, Prévision linéaire ou Moyenne mobile sur deux périodes. Pour accéder à des courbes de tendance supplémentaires, cliquez sur Autres options.
  4. Si vous choisissez Autres options, cliquez sur l’option voulue dans le volet Format de courbe de tendance sous Options de courbe de tendance.

Volet Format de courbe de tendance

  • Si vous avez sélectionné Polynomiale, entrez la puissance la plus élevée pour la variable indépendante dans la zone Ordre.
  • Si vous avez sélectionné Moyenne mobile, entrez le nombre de périodes à utiliser pour calculer la moyenne mobile dans la zone Période.

 Conseil    Une courbe de tendance est plus précise lorsque son coefficient de détermination (R²) (un nombre compris en 0 et 1 qui indique à quel point les valeurs estimées pour la courbe de tendance correspondent à vos données réelles) est égale à 1 ou proche de 1. Lorsque vous ajoutez une courbe de tendance à vos données, Excel calcule automatiquement son coefficient de détermination. Vous pouvez afficher cette valeur dans votre graphique en activant la case à cocher Afficher le coefficient de détermination (R²) sur le graphique (volet Format de courbe de tendance, Options de courbe de tendance).

En savoir plus sur les options de courbe de tendance

Courbe de tendance linéaire

Utilisez ce type de courbe de tendance pour créer est une ligne droite optimale pour des ensembles de données linéaires simples. Vos données sont linéaires si le motif des points de données ressemble à une ligne. Une courbe de tendance linéaire représente généralement une augmentation ou une diminution régulière.

Une courbe de tendance linéaire utilise l’équation suivante pour calculer les moindres carrés pour une ligne :

Équation

m étant la pente et b l’ordonnée à l’origine.

La courbe de tendance suivante indique que les ventes de réfrigérateurs ont régulièrement augmenté sur une période de huit ans. Notez que le coefficient de détermination (un nombre compris en 0 et 1 qui indique à quel point les valeurs estimées pour la courbe de tendance correspondent à vos données réelles) est de 0,9792, ce qui indique une bonne correspondance entre la courbe et les données.

Graphique en nuages de points avec une courbe de tendance linéaire

Courbe de tendance logarithmique

Affichant un trait courbe le plus exact possible, cette courbe de tendance logarithmique est utile lorsque la fréquence de modification des données augmente ou diminue rapidement, puis se stabilise. Une courbe de tendance logarithmique peut utiliser des valeurs négatives et positives.

Une courbe de tendance logarithmique utilise cette équation pour calculer les moindres carrés qui conviennent aux points :

Équation

c et b étant des constantes et In la fonction du logarithme népérien.

La courbe de tendance logarithmique suivante illustre l’évolution estimée du nombre d’animaux dans une zone donnée, avec une stabilisation de cette évolution lorsque l’espace qui leur est attribué diminue. Le coefficient de détermination est de 0,933, ce qui indique une assez bonne correspondance entre la courbe et les données.

Graphique en nuages de points avec une courbe de tendance logarithmique

Courbe de tendance polynomiale

Cette courbe de tendance est utile lorsque vos données fluctuent. Par exemple, lorsque vous analysez des pertes et des profits sur un vaste ensemble de données. L’ordre de la courbe polynomiale peut être déterminé par le nombre de fluctuations dans les données ou par le nombre de courbures (bosses et creux) figurant dans la courbe. Généralement, une courbe polynomiale d’ordre 2 ne possède généralement qu’une seule bosse ou un seul creux. Une courbe polynomiale d’ordre 3 possède 1 ou 2 bosses ou creux, et une courbe d’ordre 4, possède 3 bosses ou creux au maximum.

Une courbe de tendance polynomiale ou linéaire courbe utilise cette équation pour calculer les moindres carrés qui conviennent aux points :

Équation

b et Variable sont des constantes.

La courbe de tendance polynomiale d’ordre 2 (une bosse) suivante illustre la relation entre la vitesse de conduite et la consommation d’essence. Notez que le coefficient de détermination est de 0,979, ce qui est proche de 1 et indique une bonne correspondance entre la courbe et les données.

Graphique en nuages de points avec une courbe de tendance polynomiale

Courbe de tendance de puissance

Affichant un trait courbe, cette courbe de tendance est utile pour les ensembles de données qui comparent des mesures augmentant à une vitesse spécifique. Par exemple, l’accélération, toutes les secondes, d’une voiture de course. Vous ne pouvez pas créer une telle courbe si vos données contiennent des valeurs nulles ou négatives.

Une courbe de tendance de puissance utilise cette équation pour calculer les moindres carrés qui conviennent aux points :

Équation

c et b sont des constantes.

 Remarque   Cette option n’est pas disponible lorsque vos données comportent des valeurs nulles ou négatives.

Le graphique de mesure des distances suivant affiche la distance en mètres par seconde. La courbe de tendance de puissance montre clairement une accélération continue. Le coefficient de détermination est de 0,986, ce qui indique une correspondance presque parfaite entre la courbe et les données.

Graphique en nuages de points avec une courbe de tendance de puissance

Courbe de tendance polynomiale exponentielle

Affichant un trait courbe, cette courbe de tendance est utile lorsque les valeurs de données augmentent ou diminuent de manière constante. Vous ne pouvez pas créer de courbe de tendance exponentielle pour des données contenant des valeurs nulles ou négatives.

Une courbe de tendance exponentielle utilise cette équation pour calculer les moindres carrés qui conviennent aux points :

Équation

c et b étant des constantes et e la base du logarithme népérien.

La courbe de tendance exponentielle suivante illustre la quantité décroissante de carbone 14 dans un objet au fur et à mesure de son vieillissement. Notez que le coefficient de détermination est de 0,990, ce qui indique une correspondance presque parfaite entre la courbe et les données.

Graphique avec courbe de tendance exponentielle

Courbe de tendance de moyenne mobile

Une courbe de tendance de moyenne mobile égalise les fluctuations des données afin de clarifier un motif ou une tendance. Une moyenne mobile utilise un nombre spécifique de points de données (définis par le biais de l’option Période), calcule une moyenne, puis utilise cette valeur comme un point de la courbe de tendance. Si la Période est égale à 2, par exemple, la moyenne des deux premiers points de données est utilisée en tant que premier point de la courbe de tendance de moyenne mobile. La moyenne du deuxième et du troisième point de données est utilisée comme le deuxième point de la courbe de tendance, etc.

Une courbe de tendance de moyenne mobile utilise l’équation suivante :

Équation

Le nombre de points d’une courbe de tendance de moyenne mobile (moyenne mobile : suite de moyennes calculées à partir de différentes parties d’une série de données. Dans un graphique, une moyenne mobile atténue les variations de données, permettant ainsi de dégager plus clairement la tendance ou le modèle.) est égal au nombre total de points de la série, moins le nombre que vous spécifiez pour la période.

Dans un graphique en nuages de points, la courbe de tendance est basée sur l’ordre des valeurs X dans le graphique. Pour un résultat optimal, triez les valeurs X avant d’ajouter une moyenne mobile.

La courbe de moyenne mobile suivante illustre l’évolution du nombre de maisons vendues sur une période de 26 semaines.

Graphique en nuages de points avec courbe de tendance de moyenne mobile

Haut de la page Haut de la page

 
 
S'applique à :
Excel 2013, Outlook 2013, PowerPoint 2013, Word 2013